LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrick,

En règle générale, l'attribution des retraites est en effet subordonnée à la cessation de toute activité professionnelle.

Toutefois, des dérogations existent en fonction de la nature de l'activité (ex : travailleurs non salariés, assistantes maternelles, religieux...), du revenu issu de l'activité ou de la durée de l'activité.

Pour savoir si vous pouvez continuer de dispenser des formations dans le cadre de votre EURL, je vous invite à contacter le RSI sur le site http://www.rsi.fr ou par téléphone au 36 48 (service gratuit + prix d'appel).

Sachez que si le régime de base vous autorise à obtenir votre pension de retraite tout en poursuivant votre activité, vous pourrez également bénéficier de vos retraites complémentaires Arrco et Agirc (si vous êtes cadre).

Dans le cas d'un départ en carrières longues, le cumul "emploi-retraite" sera soumis à conditions de ressources et ce, jusqu'à l'âge légal de la retraite, soit 62 ans pour vous.

Ainsi, pour le régime général de la Sécurité sociale, le total mensuel de votre nouveau revenu et de vos retraites (base et complémentaire) ne doit pas dépasser la moyenne mensuelle de vos revenus d'activité des 3 derniers mois civils ou 1,6 fois le smic si ce montant est plus avantageux.

Pour les régimes de retraite complémentaire, il existe 3 limites. Je vous joins le lien détaillant les conditions du cumul emploi retraite :
http://fr.calameo.com/read/002711729e4fb3d96ae90

Les sommes prises en considération sont les rémunérations brutes, donc avant prélèvements sociaux.

A noter que les revenus de votre activité perçus après la liquidation de vos retraites, qui seront soumis aux cotisations normales de retraite, ne permettent toutefois pas l’acquisition de nouveaux droits.

Bonne fin de journée,

Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrick,

En règle générale, l'attribution des retraites est en effet subordonnée à la cessation de toute activité professionnelle.

Toutefois, des dérogations existent en fonction de la nature de l'activité (ex : travailleurs non salariés, assistantes maternelles, religieux...), du revenu issu de l'activité ou de la durée de l'activité.

Pour savoir si vous pouvez continuer de dispenser des formations dans le cadre de votre EURL, je vous invite à contacter le RSI sur le site http://www.rsi.fr ou par téléphone au 36 48 (service gratuit + prix d'appel).

Sachez que si le régime de base vous autorise à obtenir votre pension de retraite tout en poursuivant votre activité, vous pourrez également bénéficier de vos retraites complémentaires Arrco et Agirc (si vous êtes cadre).

Dans le cas d'un départ en carrières longues, le cumul "emploi-retraite" sera soumis à conditions de ressources et ce, jusqu'à l'âge légal de la retraite, soit 62 ans pour vous.

Ainsi, pour le régime général de la Sécurité sociale, le total mensuel de votre nouveau revenu et de vos retraites (base et complémentaire) ne doit pas dépasser la moyenne mensuelle de vos revenus d'activité des 3 derniers mois civils ou 1,6 fois le smic si ce montant est plus avantageux.

Pour les régimes de retraite complémentaire, il existe 3 limites. Je vous joins le lien détaillant les conditions du cumul emploi retraite :
http://fr.calameo.com/read/002711729e4fb3d96ae90

Les sommes prises en considération sont les rémunérations brutes, donc avant prélèvements sociaux.

A noter que les revenus de votre activité perçus après la liquidation de vos retraites, qui seront soumis aux cotisations normales de retraite, ne permettent toutefois pas l’acquisition de nouveaux droits.

Bonne fin de journée,

Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos