LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Françoise,

Les trimestres pour le chômage sont attribués en fonction du nombre de jours indemnisés et non du montant des allocations perçues.

Un trimestre assimilé correspond à 50 jours de chômage, consécutifs ou non.

Ces trimestres alimentent la durée d'assurance, dans la limite de 4 par an, et sont comptabilisés pour déterminer la date de départ à la retraite à taux plein dès l'âge légal (62 ans pour vous).

Dès lors, la perception d'un allocation chômage après la rupture de votre contrat de travail, vous permettra de continuer d'acquérir 4 trimestres par an.

Ceci étant, que vous exerciez une activité à temps complet ou à temps partiel, vous cotisez en fonction des salaires que vous percevez et obtenez donc des droits en conséquence.

En effet, pour le régime général de la Sécurité sociale, la retraite est calculée sur la base de la moyenne des 25 meilleures années de salaire. Pour chaque année prise en compte pour calculer cette moyenne, le salaire retenu est limité au plafond annuel de la Sécurité sociale.

Pour la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres), les points sont attribués sur les rémunérations de chaque année. Tous les salaires annuels sont donc pris en compte.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Françoise,

Les trimestres pour le chômage sont attribués en fonction du nombre de jours indemnisés et non du montant des allocations perçues.

Un trimestre assimilé correspond à 50 jours de chômage, consécutifs ou non.

Ces trimestres alimentent la durée d'assurance, dans la limite de 4 par an, et sont comptabilisés pour déterminer la date de départ à la retraite à taux plein dès l'âge légal (62 ans pour vous).

Dès lors, la perception d'un allocation chômage après la rupture de votre contrat de travail, vous permettra de continuer d'acquérir 4 trimestres par an.

Ceci étant, que vous exerciez une activité à temps complet ou à temps partiel, vous cotisez en fonction des salaires que vous percevez et obtenez donc des droits en conséquence.

En effet, pour le régime général de la Sécurité sociale, la retraite est calculée sur la base de la moyenne des 25 meilleures années de salaire. Pour chaque année prise en compte pour calculer cette moyenne, le salaire retenu est limité au plafond annuel de la Sécurité sociale.

Pour la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres), les points sont attribués sur les rémunérations de chaque année. Tous les salaires annuels sont donc pris en compte.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos