LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Pierre,

En situation de mi-temps thérapeutique, un salarié obtient à la fois :

  • des droits cotisés sur son salaire d'activité à mi-temps,
  • des droits, sans contrepartie de cotisations, du fait de la perception des indemnités journalières de Sécurité sociale.

Ceci concerne le régime général de la Sécurité sociale (inscription de trimestres) et les caisses de retraite complémentaire Arrco et Agirc (acquisition de points).

Globalement, un salarié en mi-temps thérapeutique obtient donc un niveau de droits comparable à celui qu'il aurait eu en travaillant à plein temps.

Une réserve cependant : si le salarié se voit bien créditer 4 trimestres (cotisés et assimilés pour maladie) au régime général durant une année de mi-temps thérapeutique, son salaire soumis à cotisation plus faible risque d'affecter le calcul du salaire annuel moyen (SAM) de ses 25 meilleures années.

Concernant la prime d'ancienneté et la prime de vacances, tout salaire soumis aux aux cotisations de retraite permet d'acquérir des droits qui compteront pour le calcul de votre retraite future.

S'agissant enfin des périodes manquantes, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire afin qu'elle vérifie votre dossier et vous indique, le cas échéant, les justificatifs à lui adresser.

Si besoin, vous trouverez ses coordonnées via le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/help/ac

Bon après-midi

Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Pierre,

En situation de mi-temps thérapeutique, un salarié obtient à la fois :

  • des droits cotisés sur son salaire d'activité à mi-temps,
  • des droits, sans contrepartie de cotisations, du fait de la perception des indemnités journalières de Sécurité sociale.

Ceci concerne le régime général de la Sécurité sociale (inscription de trimestres) et les caisses de retraite complémentaire Arrco et Agirc (acquisition de points).

Globalement, un salarié en mi-temps thérapeutique obtient donc un niveau de droits comparable à celui qu'il aurait eu en travaillant à plein temps.

Une réserve cependant : si le salarié se voit bien créditer 4 trimestres (cotisés et assimilés pour maladie) au régime général durant une année de mi-temps thérapeutique, son salaire soumis à cotisation plus faible risque d'affecter le calcul du salaire annuel moyen (SAM) de ses 25 meilleures années.

Concernant la prime d'ancienneté et la prime de vacances, tout salaire soumis aux aux cotisations de retraite permet d'acquérir des droits qui compteront pour le calcul de votre retraite future.

S'agissant enfin des périodes manquantes, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire afin qu'elle vérifie votre dossier et vous indique, le cas échéant, les justificatifs à lui adresser.

Si besoin, vous trouverez ses coordonnées via le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/help/ac

Bon après-midi

Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos