LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nathalie,

Travaillant à temps partiel et percevant en même temps une pension d'invalidité, vous acquérez des trimestres au régime général de la Sécurité sociale :

  • en contrepartie des cotisations versées sur vos salaires d'activité,
  • du fait de votre invalidité, à raison d'un trimestre pour 3 mensualités de versement de la pension.

Bien entendu, la somme de tous ces trimestres ne peut dépasser 4 par an.

Pour la retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre), la personne qui cumule activité salariée (quel que soit le pourcentage d'activité) et pension d'invalidité bénéficie globalement de la continuité de ses droits.

En effet, les points attribués pour l'invalidité (sans contrepartie de cotisation) viennent compléter les ponts cotisés sur salaire, jusqu'à hauteur des points acquis l'année précédente.

En outre, selon la législation actuelle, votre pension d'invalidité prendra automatiquement fin lorsque vous atteindrez l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans, sauf si vous poursuivez une activité professionnelle.

Dans cette situation, vous obtiendrez vos pensions de retraite base et complémentaire calculées au taux plein, quel que soit votre nombre de trimestre, pour inaptitude au travail.

Enfin, vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite des régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, RSI...) et complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.

Bonne journée,

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nathalie,

Travaillant à temps partiel et percevant en même temps une pension d'invalidité, vous acquérez des trimestres au régime général de la Sécurité sociale :

  • en contrepartie des cotisations versées sur vos salaires d'activité,
  • du fait de votre invalidité, à raison d'un trimestre pour 3 mensualités de versement de la pension.

Bien entendu, la somme de tous ces trimestres ne peut dépasser 4 par an.

Pour la retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre), la personne qui cumule activité salariée (quel que soit le pourcentage d'activité) et pension d'invalidité bénéficie globalement de la continuité de ses droits.

En effet, les points attribués pour l'invalidité (sans contrepartie de cotisation) viennent compléter les ponts cotisés sur salaire, jusqu'à hauteur des points acquis l'année précédente.

En outre, selon la législation actuelle, votre pension d'invalidité prendra automatiquement fin lorsque vous atteindrez l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans, sauf si vous poursuivez une activité professionnelle.

Dans cette situation, vous obtiendrez vos pensions de retraite base et complémentaire calculées au taux plein, quel que soit votre nombre de trimestre, pour inaptitude au travail.

Enfin, vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite des régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, RSI...) et complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.

Bonne journée,

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos