LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Colette,

Les règles d'attribution de la réversion sont différentes selon les régimes de retraite. 

Ainsi, les régimes de base (RSI, régime général de la Sécurité sociale...) versent des pensions de réversion aux conjoints et ex-conjoints (remariés ou non) d'assurés décédés sous conditions :

  • d'âge (avoir au moins 55 ans au décès de ce dernier),
  • et de ressources (20 300,80 € par an en 2017 pour une personne seule).

Les régimes de retraite complémentaire Arrco et Agirc accordent des allocations de réversion, sous conditions d'âge, d'enfants à charge au décès de l'assuré..., mais sans prendre en compte les ressources du bénéficiaire. Vous trouverez toutes informations utiles sur le sujet dans la brochure suivante : http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4

En outre, les régimes de base attribuent une réversion égale à 54 % des droits de l'assuré décédé, tandis que la réglementation Agirc-Arrco actuelle prévoit une allocation de réversion calculée sur 60% de ses droits.

Enfin, sachez que la situation des ayants droit est appréciée au moment du décès de l'assuré. Dès lors, si vous êtes conjointe survivante unique au décès de votre mari, vous bénéficierez de la totalité des droits de réversion selon les modalités précitées. 

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Colette,

Les règles d'attribution de la réversion sont différentes selon les régimes de retraite. 

Ainsi, les régimes de base (RSI, régime général de la Sécurité sociale...) versent des pensions de réversion aux conjoints et ex-conjoints (remariés ou non) d'assurés décédés sous conditions :

  • d'âge (avoir au moins 55 ans au décès de ce dernier),
  • et de ressources (20 300,80 € par an en 2017 pour une personne seule).

Les régimes de retraite complémentaire Arrco et Agirc accordent des allocations de réversion, sous conditions d'âge, d'enfants à charge au décès de l'assuré..., mais sans prendre en compte les ressources du bénéficiaire. Vous trouverez toutes informations utiles sur le sujet dans la brochure suivante : http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4

En outre, les régimes de base attribuent une réversion égale à 54 % des droits de l'assuré décédé, tandis que la réglementation Agirc-Arrco actuelle prévoit une allocation de réversion calculée sur 60% de ses droits.

Enfin, sachez que la situation des ayants droit est appréciée au moment du décès de l'assuré. Dès lors, si vous êtes conjointe survivante unique au décès de votre mari, vous bénéficierez de la totalité des droits de réversion selon les modalités précitées. 

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos