LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Dany,

Le coefficient de solidarité que vous évoquez sera appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein. Il s'agit d'une minoration de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Ceci étant, les personnes qui remplissent les conditions pour bénéficier d'une retraite du régime de base à taux plein avant le 1er janvier 2019, ce qui semble être votre cas, ne seront pas concernées par ce coefficient.

Dès lors, si vous remplissez les conditions permettant un départ anticipé au 1er août 2018, vous ne serez pas visé par ce coefficient, quelle que soit la date de votre départ en retraite, en 2018, en 2019 ou plus tard.

Si vous faites le choix de poursuivre votre activité à temps partiel pendant 2 ans, bénéficiant ainsi du dispositif de la retraite progressive du 1er août 2018 au 31 juillet 2020, vous pourrez même bénéficier d'une majoration de 10% de votre retraite complémentaire pendant une année ayant ainsi décalé votre départ en retraite définitif de 8 trimestres après la date où vous remplissez les conditions d'un départ à taux plein.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Dany,

Le coefficient de solidarité que vous évoquez sera appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein. Il s'agit d'une minoration de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Ceci étant, les personnes qui remplissent les conditions pour bénéficier d'une retraite du régime de base à taux plein avant le 1er janvier 2019, ce qui semble être votre cas, ne seront pas concernées par ce coefficient.

Dès lors, si vous remplissez les conditions permettant un départ anticipé au 1er août 2018, vous ne serez pas visé par ce coefficient, quelle que soit la date de votre départ en retraite, en 2018, en 2019 ou plus tard.

Si vous faites le choix de poursuivre votre activité à temps partiel pendant 2 ans, bénéficiant ainsi du dispositif de la retraite progressive du 1er août 2018 au 31 juillet 2020, vous pourrez même bénéficier d'une majoration de 10% de votre retraite complémentaire pendant une année ayant ainsi décalé votre départ en retraite définitif de 8 trimestres après la date où vous remplissez les conditions d'un départ à taux plein.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos