LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrick,

Selon vos indications, vous semblez remplir les conditions d'une retraite anticipée à taux plein à 61 ans, au 1er décembre 2018.

Dans cette hypothèse, le coefficient de solidarité de 10% ne s'appliquera pas à vos retraites complémentaires Arrco et Agirc (si vous êtes cadre), quelle que soit la date de votre départ en retraite : 1er décembre 2018 ou 1er janvier 2019.

Pour votre information, sachez que, né en septembre 1957, une retraite à taux plein avant 62 ans pour « carrière longue » est possible si vous justifiez de 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et 166 trimestres cotisés (avec au maximum 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 pour maladie ...)

Pour vérifier votre situation au regard de ce dispositif, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Une rupture conventionnelle en 2018 sera sans incidence sur vos retraites du régime de base et complémentaires, si votre carrière compte au maximum 4 trimestres pour chômage (nombre maximum de trimestres pouvant être retenu pour le dispositif des carrières longues).

Enfin, sachez que les indemnités de rupture conventionnelle sont soumises à cotisations du régime de base et des régimes Arrco et Agirc, dès le 1er euro lorsque le salarié est en droit de faire valoir ses droits à retraite. Si tel n'est pas le cas, elles sont exonérées dans la limite de 2 plafonds de la sécurité sociale (PSS) si leur montant est inférieur à 10 PSS.

Bonne journée

Sandra, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrick,

Selon vos indications, vous semblez remplir les conditions d'une retraite anticipée à taux plein à 61 ans, au 1er décembre 2018.

Dans cette hypothèse, le coefficient de solidarité de 10% ne s'appliquera pas à vos retraites complémentaires Arrco et Agirc (si vous êtes cadre), quelle que soit la date de votre départ en retraite : 1er décembre 2018 ou 1er janvier 2019.

Pour votre information, sachez que, né en septembre 1957, une retraite à taux plein avant 62 ans pour « carrière longue » est possible si vous justifiez de 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et 166 trimestres cotisés (avec au maximum 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 pour maladie ...)

Pour vérifier votre situation au regard de ce dispositif, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Une rupture conventionnelle en 2018 sera sans incidence sur vos retraites du régime de base et complémentaires, si votre carrière compte au maximum 4 trimestres pour chômage (nombre maximum de trimestres pouvant être retenu pour le dispositif des carrières longues).

Enfin, sachez que les indemnités de rupture conventionnelle sont soumises à cotisations du régime de base et des régimes Arrco et Agirc, dès le 1er euro lorsque le salarié est en droit de faire valoir ses droits à retraite. Si tel n'est pas le cas, elles sont exonérées dans la limite de 2 plafonds de la sécurité sociale (PSS) si leur montant est inférieur à 10 PSS.

Bonne journée

Sandra, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos