LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Elisabeth,

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 prévoit effectivement à compter du 1er janvier la suppression de la part salariale de la cotisation d'assurance maladie. L'employeur quant à lui, doit continuer à verser la part patronale.

Les prélèvements sociaux sont effectués par les caisses de retraite complémentaire Arrco, et Agirc pour les retraités cadres, pour le compte de l’Etat dans les conditions fixées par les pouvoirs publics.

Dès lors, en l'absence d'exonération prévue par la loi, ces caisses sont tenues de prélever la cotisation d'assurance maladie.

Pour de plus amples informations sur les prélèvements sociaux, vous pouvez consulter sur le Agirc-Arrco la rubrique suivante : https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/vivre-retraite/pe...

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Elisabeth,

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 prévoit effectivement à compter du 1er janvier la suppression de la part salariale de la cotisation d'assurance maladie. L'employeur quant à lui, doit continuer à verser la part patronale.

Les prélèvements sociaux sont effectués par les caisses de retraite complémentaire Arrco, et Agirc pour les retraités cadres, pour le compte de l’Etat dans les conditions fixées par les pouvoirs publics.

Dès lors, en l'absence d'exonération prévue par la loi, ces caisses sont tenues de prélever la cotisation d'assurance maladie.

Pour de plus amples informations sur les prélèvements sociaux, vous pouvez consulter sur le Agirc-Arrco la rubrique suivante : https://www.agirc-arrco.fr/particuliers/vivre-retraite/pe...

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos