LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Ana,

Vous pensez bénéficier d'une rupture conventionelle pour fin 2018 ou avril 2019 et souhaitez bénéficier d'un départ anticipé à 60 ans au 1er février 2023.

A la suite d'une rupture conventionnelle, vous pourrez bénéficier de l'ARE (Allocation d'aide au Retour à l'emploi) versée par Pôle emploi.

Cette allocation permet de continuer à acquérir des droits à retraite :

  • un trimestre assimilé pour 50 jours de chômage (consécutifs ou non), délai de carence compris, sans pour autant dépasser 4 trimestres par an,
  • des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres).

Dans votre situation et selon la législation en vigueur, vous pourrez prétendre à une retraite anticipée "carrières longues" à 60 ans si vous justifiez de 168 trimestres cotisés, dont 5 trimestres avant la fin de l'année de votre 20 ème anniversaire.

Sachez que dans ces 168 trimestres, il ne peut être retenu plus de 4 trimestres pour le chômage, 4 pour la maladie, ... Autre point important : la majoration de durée d'assurance (8 trimestres au maximum par enfant) n'est pas retenue pour cette retraite anticipée.

Une indemnisation par Pôle Emploi à la suite de votre rupture conventionnelle est donc susceptible de modifier votre éligibilité au dispositif des carrières longues.

Ne disposant cependant pas du détail de votre carrière, je ne peux être plus précise.

C'est pourquoi je vous conseille de contacter le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn) ou via le site www.lassuranceretraite.fr. Le conseiller pourra vous indiquer l'âge auquel vous pourrez obtenir votre retraite de base à taux plein, selon les perspectives d'évolution de votre carrière.

Enfin, si vous obtenez votre retraite de base sans abattement, il en sera de même de votre retraite complémentaire.

Bonne fin de journée,

Mamy, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Ana,

Vous pensez bénéficier d'une rupture conventionelle pour fin 2018 ou avril 2019 et souhaitez bénéficier d'un départ anticipé à 60 ans au 1er février 2023.

A la suite d'une rupture conventionnelle, vous pourrez bénéficier de l'ARE (Allocation d'aide au Retour à l'emploi) versée par Pôle emploi.

Cette allocation permet de continuer à acquérir des droits à retraite :

  • un trimestre assimilé pour 50 jours de chômage (consécutifs ou non), délai de carence compris, sans pour autant dépasser 4 trimestres par an,
  • des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres).

Dans votre situation et selon la législation en vigueur, vous pourrez prétendre à une retraite anticipée "carrières longues" à 60 ans si vous justifiez de 168 trimestres cotisés, dont 5 trimestres avant la fin de l'année de votre 20 ème anniversaire.

Sachez que dans ces 168 trimestres, il ne peut être retenu plus de 4 trimestres pour le chômage, 4 pour la maladie, ... Autre point important : la majoration de durée d'assurance (8 trimestres au maximum par enfant) n'est pas retenue pour cette retraite anticipée.

Une indemnisation par Pôle Emploi à la suite de votre rupture conventionnelle est donc susceptible de modifier votre éligibilité au dispositif des carrières longues.

Ne disposant cependant pas du détail de votre carrière, je ne peux être plus précise.

C'est pourquoi je vous conseille de contacter le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn) ou via le site www.lassuranceretraite.fr. Le conseiller pourra vous indiquer l'âge auquel vous pourrez obtenir votre retraite de base à taux plein, selon les perspectives d'évolution de votre carrière.

Enfin, si vous obtenez votre retraite de base sans abattement, il en sera de même de votre retraite complémentaire.

Bonne fin de journée,

Mamy, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos