LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Bernard,

Pour vous aider à mieux comprendre cette question de l'augmentation de la CSG au 1.1.2018, je vais illustrer la réponse d'Aline par un exemple.

Comme vous le savez, jusqu'en 2017, le montant global des prélèvements sociaux opérés sur votre retraite était de 8,4% dont 6,6% au titre de la CSG;
La CSG augmentant de 1,7 point au 1er janvier 2018, le montant global des prélèvements sociaux est ainsi passé à cette date à 10,10% (8,4 + 1,7).

Dès lors, pour un retraité qui percevait, par exemple, une allocation retraite de 500 € brut en 2017, il était déduit 8,4% au titre des prélèvements sociaux soit une pension nette versée de 458 € (500 € - 8,4%).
Pour ce même retraité, il est désormais déduit 10,10% au titre des prélèvements sociaux ce qui correspond à une pension nette versée en 2018 de 449,50 € (500 € - 10,10%).

Dans cet exemple, l'augmentation du taux de CSG a eu pour conséquence une baisse de 8,5 € de la pension nette du retraité soit l'équivalent de 1,7% de la pension brute de 500 €.

En appliquant ces règles à votre situation personnelle, vous constaterez que la diminution de votre pension est conforme à la réalité de l'augmentation du taux de CSG de 1,7 point au 1er janvier 2018.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Bernard,

Pour vous aider à mieux comprendre cette question de l'augmentation de la CSG au 1.1.2018, je vais illustrer la réponse d'Aline par un exemple.

Comme vous le savez, jusqu'en 2017, le montant global des prélèvements sociaux opérés sur votre retraite était de 8,4% dont 6,6% au titre de la CSG;
La CSG augmentant de 1,7 point au 1er janvier 2018, le montant global des prélèvements sociaux est ainsi passé à cette date à 10,10% (8,4 + 1,7).

Dès lors, pour un retraité qui percevait, par exemple, une allocation retraite de 500 € brut en 2017, il était déduit 8,4% au titre des prélèvements sociaux soit une pension nette versée de 458 € (500 € - 8,4%).
Pour ce même retraité, il est désormais déduit 10,10% au titre des prélèvements sociaux ce qui correspond à une pension nette versée en 2018 de 449,50 € (500 € - 10,10%).

Dans cet exemple, l'augmentation du taux de CSG a eu pour conséquence une baisse de 8,5 € de la pension nette du retraité soit l'équivalent de 1,7% de la pension brute de 500 €.

En appliquant ces règles à votre situation personnelle, vous constaterez que la diminution de votre pension est conforme à la réalité de l'augmentation du taux de CSG de 1,7 point au 1er janvier 2018.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos