LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Virginie

Virginie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Isabelle,

Le mandataire social est une personne physique mandatée par une personne morale (société, entreprise, association…). Il peut être gérant (SARL, EURL), président directeur général ou directeur général (SA) et représente celui qui l'a mandaté dans tous les actes liés à la gestion de l'organisation qui lui a été déléguée.

Il existe deux régimes de protection sociale en fonction de son statut :

  • le RSI (Sécurité sociale pour les indépendants) si le mandataire est travailleur non-salarié (gérants majoritaires de SARL...),
  • le régime des assimilés salariés, s'il est gérant minoritaire ou égalitaire de SARL, président de SA (...).

Cela étant, que vous soyez "salariée" ou travailleur indépendant, le montant de votre rémunération devra être égale à 150 fois le SMIC horaire fixé à 9,88 € au 1er janvier 2018.

Cela revient à inscrire un trimestre pour un revenu soumis à cotisation de 1 482 € , soit 4 trimestres cotisés pour 5 928 euros.

Attention toutefois le revenu brut mensuel retenu par le régime de base est limité au plafond de la Sécurité sociale (PSS - 3 311 € au 1er janvier 2018).

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Virginie

Virginie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Isabelle,

Le mandataire social est une personne physique mandatée par une personne morale (société, entreprise, association…). Il peut être gérant (SARL, EURL), président directeur général ou directeur général (SA) et représente celui qui l'a mandaté dans tous les actes liés à la gestion de l'organisation qui lui a été déléguée.

Il existe deux régimes de protection sociale en fonction de son statut :

  • le RSI (Sécurité sociale pour les indépendants) si le mandataire est travailleur non-salarié (gérants majoritaires de SARL...),
  • le régime des assimilés salariés, s'il est gérant minoritaire ou égalitaire de SARL, président de SA (...).

Cela étant, que vous soyez "salariée" ou travailleur indépendant, le montant de votre rémunération devra être égale à 150 fois le SMIC horaire fixé à 9,88 € au 1er janvier 2018.

Cela revient à inscrire un trimestre pour un revenu soumis à cotisation de 1 482 € , soit 4 trimestres cotisés pour 5 928 euros.

Attention toutefois le revenu brut mensuel retenu par le régime de base est limité au plafond de la Sécurité sociale (PSS - 3 311 € au 1er janvier 2018).

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos