LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Luc,

Lorsque vous exercez une activité salariée tout en percevant une pension d’invalidité, vous bénéficiez de droits à retraite :

  • d'une part en contrepartie des cotisations versées sur votre rémunération d’activité,
  • et d'autre part inscrits pour votre invalidité, sans contrepartie de cotisations.

Ainsi, le régime général valide un trimestre pour chaque trimestre civil comprenant 3 mensualités de paiement de pension d'invalidité. Ces trimestres sont pris en compte dans votre durée d'assurance et s’ajoutent à ceux attribués au titre de la période d’activité réduite. 

Pour une année, il ne peut y avoir plus de 4 trimestres attribués en tout (cotisés et assimilés pour invalidité).

Pour la retraite complémentaire, des points de retraite pour l'invalidité viennent compléter les points acquis par cotisations, dans la limite du nombre de points inscrits pour l'année précédant le début de l’invalidité.

Cette règle permet de garantir au salarié en incapacité de travail un niveau de droits à retraite comparable à celui qu'il aurait acquis s’il était en activité à temps complet.

Enfin, vous pouvez réaliser une simulation de vos droits à retraite, tant pour les régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, RSI...) que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Bonne fin de journée,

Mamy, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Luc,

Lorsque vous exercez une activité salariée tout en percevant une pension d’invalidité, vous bénéficiez de droits à retraite :

  • d'une part en contrepartie des cotisations versées sur votre rémunération d’activité,
  • et d'autre part inscrits pour votre invalidité, sans contrepartie de cotisations.

Ainsi, le régime général valide un trimestre pour chaque trimestre civil comprenant 3 mensualités de paiement de pension d'invalidité. Ces trimestres sont pris en compte dans votre durée d'assurance et s’ajoutent à ceux attribués au titre de la période d’activité réduite. 

Pour une année, il ne peut y avoir plus de 4 trimestres attribués en tout (cotisés et assimilés pour invalidité).

Pour la retraite complémentaire, des points de retraite pour l'invalidité viennent compléter les points acquis par cotisations, dans la limite du nombre de points inscrits pour l'année précédant le début de l’invalidité.

Cette règle permet de garantir au salarié en incapacité de travail un niveau de droits à retraite comparable à celui qu'il aurait acquis s’il était en activité à temps complet.

Enfin, vous pouvez réaliser une simulation de vos droits à retraite, tant pour les régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, RSI...) que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Bonne fin de journée,

Mamy, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos