LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Michel,

En règle générale, les personnes en invalidité (quelle que soit la catégorie : 1, 2 ou 3) n'exerçant plus aucune activité, voient leur allocation interrompue à l'âge légal, soit 62 ans pour vous. Celle-ci est remplacée par une retraite pour inaptitude au travail calculée à taux plein, quel que soit le nombre de trimestres acquis.

Si vous exercez une activité professionnelle, rien ne vous oblige à prendre votre retraite à 62 ans ; le versement de votre pension d'invalidité pourra être poursuivi simultanément à votre activité.

Les périodes de maladie et d'invalidité qui interrompent une période d'activité salariée peuvent également permettre l'inscription de points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres), sous certaines conditions.

Les points sont calculés par référence aux points acquis au cours de l'année précédant l'arrêt de travail.

Vous trouverez de plus amples informations dans la brochure suivante :
http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Pour estimer le montant prévisionnel de vos futures retraites, y compris vos droits à retraite complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Michel,

En règle générale, les personnes en invalidité (quelle que soit la catégorie : 1, 2 ou 3) n'exerçant plus aucune activité, voient leur allocation interrompue à l'âge légal, soit 62 ans pour vous. Celle-ci est remplacée par une retraite pour inaptitude au travail calculée à taux plein, quel que soit le nombre de trimestres acquis.

Si vous exercez une activité professionnelle, rien ne vous oblige à prendre votre retraite à 62 ans ; le versement de votre pension d'invalidité pourra être poursuivi simultanément à votre activité.

Les périodes de maladie et d'invalidité qui interrompent une période d'activité salariée peuvent également permettre l'inscription de points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres), sous certaines conditions.

Les points sont calculés par référence aux points acquis au cours de l'année précédant l'arrêt de travail.

Vous trouverez de plus amples informations dans la brochure suivante :
http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Pour estimer le montant prévisionnel de vos futures retraites, y compris vos droits à retraite complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos