LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Claude,

Née en mai 1960, vous pourrez prétendre à un départ anticipé à la retraire en carrières longues à 60 ans, si vous remplissez les deux conditions suivantes :

  • avoir acquis au moins 5 trimestres avant la fin de l'année civile de vos 20 ans, 
  • et justifier de 167 trimestres cotisés. 

Dans cette durée d'assurance requise (167 trimestres), seuls 4 trimestres pour le chômage ou 4 pour la maladie, par exemple, seront retenus. 

Si vous ne remplissez pas les deux conditions précitées, vous pourrez bénéficier d'un départ à l'âge légal, 62 ans pour vous, à taux plein si vous avez acquis 167 trimestres ou avec application d'un coefficient de minoration si vous n'avez pas la durée d'assurance requise. 

Si vous obtenez votre retraite du régime général à taux plein, il en sera de même pour les régimes de retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre).

En revanche, si vous remplissez les conditions du taux plein à compter du 1er janvier 2019, un coefficient temporaire de 10% s'appliquera pendant 3 ans, sauf si vous reportez d'un an votre départ pour les régimes de retraite complémentaire. 

Si toutefois, vous souhaitez bénéficier de votre retraite complémentaire par anticipation (sans remplir les conditions du taux plein), vos retraites Arrco et Agirc (si vous êtes cadre) se verront appliquées un coefficient de minoration et cela de manière définitive. Cette minoration dépend de l'âge que vous aurez au moment de votre départ à la retraite.

Pour obtenir une simulation chiffrée, vous avez la possibilité d'effectuer des estimations de vos futures retraites (base et complémentaire) via l'outil M@rel en créant votre compte personnel sur le site www.agirc-arrco.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Claude,

Née en mai 1960, vous pourrez prétendre à un départ anticipé à la retraire en carrières longues à 60 ans, si vous remplissez les deux conditions suivantes :

  • avoir acquis au moins 5 trimestres avant la fin de l'année civile de vos 20 ans, 
  • et justifier de 167 trimestres cotisés. 

Dans cette durée d'assurance requise (167 trimestres), seuls 4 trimestres pour le chômage ou 4 pour la maladie, par exemple, seront retenus. 

Si vous ne remplissez pas les deux conditions précitées, vous pourrez bénéficier d'un départ à l'âge légal, 62 ans pour vous, à taux plein si vous avez acquis 167 trimestres ou avec application d'un coefficient de minoration si vous n'avez pas la durée d'assurance requise. 

Si vous obtenez votre retraite du régime général à taux plein, il en sera de même pour les régimes de retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre).

En revanche, si vous remplissez les conditions du taux plein à compter du 1er janvier 2019, un coefficient temporaire de 10% s'appliquera pendant 3 ans, sauf si vous reportez d'un an votre départ pour les régimes de retraite complémentaire. 

Si toutefois, vous souhaitez bénéficier de votre retraite complémentaire par anticipation (sans remplir les conditions du taux plein), vos retraites Arrco et Agirc (si vous êtes cadre) se verront appliquées un coefficient de minoration et cela de manière définitive. Cette minoration dépend de l'âge que vous aurez au moment de votre départ à la retraite.

Pour obtenir une simulation chiffrée, vous avez la possibilité d'effectuer des estimations de vos futures retraites (base et complémentaire) via l'outil M@rel en créant votre compte personnel sur le site www.agirc-arrco.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos