LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Claude,

En matière de cumul emploi retraite, l'assuré parti en retraite dans le cadre des carrières longues peut reprendre un emploi sans délai, excepté chez son ancien employeur, un délai de carence de 6 mois étant requis dans ce cas.

Par ailleurs, les ressources sont soumises à un plafonnement jusqu'à l'âge légal de la retraite (soit 61 ans et 2 mois pour la génération 1953 et 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955).

Ainsi, pour le régime général de la Sécurité sociale, le total mensuel du nouveau revenu ajouté aux retraites (base et complémentaire) ne doit pas dépasser la moyenne mensuelle des revenus d'activité des 3 derniers mois civils ou 1,6 fois le smic si ce montant est plus avantageux.

Pour les régimes de retraite complémentaire, il existe 3 limites. Je vous joins un lien les détaillant :
http://fr.calameo.com/read/002711729e4fb3d96ae90

Les sommes prises en considération sont les rémunérations brutes, donc avant prélèvements sociaux.

Enfin, les revenus de la nouvelle activité sont soumis aux cotisations normales de retraite, mais ne permettent pas l’acquisition de nouveaux droits.

Bonne journée,

Sandra, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Claude,

En matière de cumul emploi retraite, l'assuré parti en retraite dans le cadre des carrières longues peut reprendre un emploi sans délai, excepté chez son ancien employeur, un délai de carence de 6 mois étant requis dans ce cas.

Par ailleurs, les ressources sont soumises à un plafonnement jusqu'à l'âge légal de la retraite (soit 61 ans et 2 mois pour la génération 1953 et 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955).

Ainsi, pour le régime général de la Sécurité sociale, le total mensuel du nouveau revenu ajouté aux retraites (base et complémentaire) ne doit pas dépasser la moyenne mensuelle des revenus d'activité des 3 derniers mois civils ou 1,6 fois le smic si ce montant est plus avantageux.

Pour les régimes de retraite complémentaire, il existe 3 limites. Je vous joins un lien les détaillant :
http://fr.calameo.com/read/002711729e4fb3d96ae90

Les sommes prises en considération sont les rémunérations brutes, donc avant prélèvements sociaux.

Enfin, les revenus de la nouvelle activité sont soumis aux cotisations normales de retraite, mais ne permettent pas l’acquisition de nouveaux droits.

Bonne journée,

Sandra, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos