LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Bea,

Les conditions pour déterminer l'éligibilité à un départ en carrière longue sont identiques pour les retraites du secteur public et privé.

Ainsi, selon les règles actuelles, le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue permet aux assurés nés, comme votre époux, en juin 1958, un départ à la retraite dès 60 ans, à la condition de réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 20 ans et justifier de 167 trimestres "cotisés" pour toute sa carrière tous régimes de base confondus (public et privé).

Attention, dans ces 167 trimestres "cotisés", il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 pour maladie, 2 pour l'invalidité, 4 pour le service militaire,...
Les trimestres de bonification ne sont pas retenus dans le cadre de ce dispositif.

Il est probable que les 560 jours de maladie, soit 9 trimestres, ont pu modifier le droit de votre conjoint à un départ anticipé pour carrière longue.

Dès lors, si la CNRACL indique qu'il n'est pas éligible à un départ anticipée pour carrière longue, il se peut que l'une des deux conditions précitées ne soit pas remplie.

Dans ce cas, il ne pourra pas bénéficier de ses retraites (public et privé) avant son âge légal, soit 62 ans.

Ceci étant, pour un réexamen de son dossier, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr s'il est actuellement salarié du secteur privé, ou la CNRACL s'il est fonctionnaire territorial via le lien https://www.cnracl.retraites.fr/aide-et-contact

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Bea,

Les conditions pour déterminer l'éligibilité à un départ en carrière longue sont identiques pour les retraites du secteur public et privé.

Ainsi, selon les règles actuelles, le dispositif de retraite anticipée pour carrière longue permet aux assurés nés, comme votre époux, en juin 1958, un départ à la retraite dès 60 ans, à la condition de réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 20 ans et justifier de 167 trimestres "cotisés" pour toute sa carrière tous régimes de base confondus (public et privé).

Attention, dans ces 167 trimestres "cotisés", il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 pour maladie, 2 pour l'invalidité, 4 pour le service militaire,...
Les trimestres de bonification ne sont pas retenus dans le cadre de ce dispositif.

Il est probable que les 560 jours de maladie, soit 9 trimestres, ont pu modifier le droit de votre conjoint à un départ anticipé pour carrière longue.

Dès lors, si la CNRACL indique qu'il n'est pas éligible à un départ anticipée pour carrière longue, il se peut que l'une des deux conditions précitées ne soit pas remplie.

Dans ce cas, il ne pourra pas bénéficier de ses retraites (public et privé) avant son âge légal, soit 62 ans.

Ceci étant, pour un réexamen de son dossier, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr s'il est actuellement salarié du secteur privé, ou la CNRACL s'il est fonctionnaire territorial via le lien https://www.cnracl.retraites.fr/aide-et-contact

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos