LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Françoise,

Le coefficient de solidarité temporaire que vous évoquez sera en effet appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein.

Il s'agit d'une minoration temporaire de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Selon les éléments de votre message, vous serez effectivement concernée par ce coefficient temporaire si vous remplissez les conditions pour percevoir une retraite à taux plein au 1er janvier 2019 et que vous demandez à en bénéficier à cette date.

Ceci étant, ce coefficient pourra être moindre si, au moment de votre départ en retraite, vous êtes soumise à un taux réduit de CSG compte tenu de vos ressources. Le cas échéant, ce taux sera alors de 5% pendant 3 ans (et non de 10%).

Enfin, vous pourrez ne pas être visée par ce coefficient si :

  • vous décalez votre départ en retraite d'une année au moins soit au 1er janvier 2020 dans votre situation,
  • ou vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Françoise,

Le coefficient de solidarité temporaire que vous évoquez sera en effet appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein.

Il s'agit d'une minoration temporaire de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Selon les éléments de votre message, vous serez effectivement concernée par ce coefficient temporaire si vous remplissez les conditions pour percevoir une retraite à taux plein au 1er janvier 2019 et que vous demandez à en bénéficier à cette date.

Ceci étant, ce coefficient pourra être moindre si, au moment de votre départ en retraite, vous êtes soumise à un taux réduit de CSG compte tenu de vos ressources. Le cas échéant, ce taux sera alors de 5% pendant 3 ans (et non de 10%).

Enfin, vous pourrez ne pas être visée par ce coefficient si :

  • vous décalez votre départ en retraite d'une année au moins soit au 1er janvier 2020 dans votre situation,
  • ou vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos