LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Malou,

Selon la situation du foyer fiscal, vos pensions de retraite (base et complémentaire) peuvent être soumises à des prélèvements obligatoires.

En effet, les personnes dont les revenus sont inférieurs à certains plafonds peuvent bénéficier d'un taux réduit ou d'une exonération.

Les prélèvements sociaux s'appliquent en considération de votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année. Autrement dit, les prélèvements de 2018 seront déterminés à partir des revenus de l'année 2016 déclarés en 2017.

Vous pouvez consulter ce barème à cette adresse :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2971

La contribution sociale généralisée (CSG) a augmenté au 1er janvier 2018 de 1,7 point passant de 6,6 à 8,30%. La CSG est prélevée sur les revenus d'activité et de remplacement comme les pensions de retraite ou de réversion.

Vous avez ainsi constaté début janvier 2018 une baisse de votre retraite complémentaire puisque celle-ci est toujours payée d'avance, dans les tous premiers jours de chaque mois. Vous avez donc perçu début janvier votre allocation de retraite complémentaire se rapportant à janvier (c'est ce que l'on appelle "terme à échoir").

En revanche, le régime général de la Sécurité sociale paye ses pensions le mois suivant l'échéance (c'est ce que l'on appelle "terme échu"). Votre pension de janvier 2018 vous a donc été payée le 9 février pour apparaître probablement sur votre compte bancaire le 10 du même mois.

C'est donc en conformité avec les règles législatives que le nouveau taux de la CSG, en vigueur depuis le 1er janvier 2018, vous a été appliqué sur vos pensions de retraite de base (versée à compter de février) et complémentaire (versée dès janvier).

Pour toutes autres informations sur vos allocations, vous pouvez contacter vos caisses de retraite :

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Malou,

Selon la situation du foyer fiscal, vos pensions de retraite (base et complémentaire) peuvent être soumises à des prélèvements obligatoires.

En effet, les personnes dont les revenus sont inférieurs à certains plafonds peuvent bénéficier d'un taux réduit ou d'une exonération.

Les prélèvements sociaux s'appliquent en considération de votre revenu fiscal de référence de l'avant-dernière année. Autrement dit, les prélèvements de 2018 seront déterminés à partir des revenus de l'année 2016 déclarés en 2017.

Vous pouvez consulter ce barème à cette adresse :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2971

La contribution sociale généralisée (CSG) a augmenté au 1er janvier 2018 de 1,7 point passant de 6,6 à 8,30%. La CSG est prélevée sur les revenus d'activité et de remplacement comme les pensions de retraite ou de réversion.

Vous avez ainsi constaté début janvier 2018 une baisse de votre retraite complémentaire puisque celle-ci est toujours payée d'avance, dans les tous premiers jours de chaque mois. Vous avez donc perçu début janvier votre allocation de retraite complémentaire se rapportant à janvier (c'est ce que l'on appelle "terme à échoir").

En revanche, le régime général de la Sécurité sociale paye ses pensions le mois suivant l'échéance (c'est ce que l'on appelle "terme échu"). Votre pension de janvier 2018 vous a donc été payée le 9 février pour apparaître probablement sur votre compte bancaire le 10 du même mois.

C'est donc en conformité avec les règles législatives que le nouveau taux de la CSG, en vigueur depuis le 1er janvier 2018, vous a été appliqué sur vos pensions de retraite de base (versée à compter de février) et complémentaire (versée dès janvier).

Pour toutes autres informations sur vos allocations, vous pouvez contacter vos caisses de retraite :

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos