LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Bernadette,

Effectivement, sur la notification de la pension de retraite de base, il est indiqué que les éléments du dossier sont transmis à la caisse de retraite complémentaire.

Toutefois, à ma connaissance, sur ce même document il est précisé que pour bénéficier de la retraite complémentaire, l'assuré doit demander la liquidation de ses droits.

En outre, de manière générale, les droits à retraite complémentaire Arrco et Agirc sont quérables et non portables. La mise en paiement des droits ne peut intervenir que sur demande expresse du bénéficiaire.

La retraite complémentaire Arrco ou Agirc prend effet au premier jour du mois civil qui suit le dépôt de la demande, si les conditions d'ouverture des droits sont remplies.

Toutefois, des solutions peuvent être recherchées lorsque l'assuré a été dans l'impossibilité de déposer sa demande dans les délais (cas de force majeure, état de santé interdisant des démarches administratives, ...)

Si votre demande tardive résulte d'une telle circonstance, je vous invite à demander à votre caisse de retraite complémentaire via le lien suivant : http://www.retraite-repartition.fr/dopli/, un examen de votre situation au regard de ce dispositif.

Bonne fin de journée,

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Bernadette,

Effectivement, sur la notification de la pension de retraite de base, il est indiqué que les éléments du dossier sont transmis à la caisse de retraite complémentaire.

Toutefois, à ma connaissance, sur ce même document il est précisé que pour bénéficier de la retraite complémentaire, l'assuré doit demander la liquidation de ses droits.

En outre, de manière générale, les droits à retraite complémentaire Arrco et Agirc sont quérables et non portables. La mise en paiement des droits ne peut intervenir que sur demande expresse du bénéficiaire.

La retraite complémentaire Arrco ou Agirc prend effet au premier jour du mois civil qui suit le dépôt de la demande, si les conditions d'ouverture des droits sont remplies.

Toutefois, des solutions peuvent être recherchées lorsque l'assuré a été dans l'impossibilité de déposer sa demande dans les délais (cas de force majeure, état de santé interdisant des démarches administratives, ...)

Si votre demande tardive résulte d'une telle circonstance, je vous invite à demander à votre caisse de retraite complémentaire via le lien suivant : http://www.retraite-repartition.fr/dopli/, un examen de votre situation au regard de ce dispositif.

Bonne fin de journée,

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos