LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Irina,

Pour la mise à jour de votre carrière, vous devez en formuler la demande en adressant une copie de vos bulletins de salaire de l'année concernée, soit 2009, aux organismes suivants :

  • Pour le régime de base de la Sécurité sociale, je vous invite à contacter un conseiller en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site www.lassuranceretraite.fr
  • Pour le régime complémentaire Arrco (et Agirc, vous avez été cadre), vous devez contacter l'institution qui est en charge de votre dossier. Si vous ne la connaissez pas, vous trouverez ses coordonnées depuis le lien suivant : http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Au cours de la carrière, la validation d'un trimestre d'assurance dépend du salaire soumis à cotisations et non de la durée d'activité.

Pour exemple, en 2018, vous devez avoir obtenu un salaire au moins égal à 150 fois le SMIC horaire, soit 1482 €, pour valider un trimestre. Pour en valider 4, votre rémunération brute devra donc être au moins à 5928 €.

S'agissant de l'âge de départ à la retraite, celui-ci dépend de plusieurs facteurs, notamment la durée de la carrière et l'année de naissance.

Ainsi, pour les personnes nées comme vous en novembre 1957, la retraite à taux plein peut être versée :

  • à 67 ans, sans condition particulière de durée d'activité,
  • à partir de 62 ans, à condition de justifier de 167 trimestres d'assurance auprès des régimes de retraite de base.

En outre, les réglements européens prévoient une coordination entre les différents régimes des Etats membres de l'Espace Economique Européen.

Ainsi, les périodes validées par les différents régimes de retraite de base auxquels vous aurez cotisé en Europe (France et Roumanie) seront prises en compte pour apprécier la durée totale de votre carrière nécessaire à l'ouverture des droits dans chaque pays.

Bien entendu, chaque régime de retraite national reste responsable du calcul et du versement de la part de retraite qui lui incombe, selon ses propres règles.

Normalement, les informations relatives à vos périodes de carrière dans les autres pays sont partagées entre les régimes européens, au plus tard au moment de la première liquidation de retraite.

S'agissant du calcul de vos pensions de retraite francaise, le régime de base de la Sécurité sociale procèdera comme suit :

Moyenne des 25 meilleures années d'activité revalorisées (RAM) X Taux X Trimestres acquis / 167

Par ailleurs, si vous obtenez votre retraite de base à taux plein, votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous avez été cadre) sera versée sans minoration.

Enfin, le montant brut annuel de votre allocation de retraite complémentaire sera calculé selon la formule suivante : Nombre de points X Valeur du point

Ceci étant, pour déterminer le montant approximatif de vos futures retraites de base et complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Vous pouvez également, pour faire le point sur votre carrière, demander un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées.

Pour bénéficier de ce service, il faut en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/) ou auprès du réseau d'accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe).

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Irina,

Pour la mise à jour de votre carrière, vous devez en formuler la demande en adressant une copie de vos bulletins de salaire de l'année concernée, soit 2009, aux organismes suivants :

  • Pour le régime de base de la Sécurité sociale, je vous invite à contacter un conseiller en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site www.lassuranceretraite.fr
  • Pour le régime complémentaire Arrco (et Agirc, vous avez été cadre), vous devez contacter l'institution qui est en charge de votre dossier. Si vous ne la connaissez pas, vous trouverez ses coordonnées depuis le lien suivant : http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Au cours de la carrière, la validation d'un trimestre d'assurance dépend du salaire soumis à cotisations et non de la durée d'activité.

Pour exemple, en 2018, vous devez avoir obtenu un salaire au moins égal à 150 fois le SMIC horaire, soit 1482 €, pour valider un trimestre. Pour en valider 4, votre rémunération brute devra donc être au moins à 5928 €.

S'agissant de l'âge de départ à la retraite, celui-ci dépend de plusieurs facteurs, notamment la durée de la carrière et l'année de naissance.

Ainsi, pour les personnes nées comme vous en novembre 1957, la retraite à taux plein peut être versée :

  • à 67 ans, sans condition particulière de durée d'activité,
  • à partir de 62 ans, à condition de justifier de 167 trimestres d'assurance auprès des régimes de retraite de base.

En outre, les réglements européens prévoient une coordination entre les différents régimes des Etats membres de l'Espace Economique Européen.

Ainsi, les périodes validées par les différents régimes de retraite de base auxquels vous aurez cotisé en Europe (France et Roumanie) seront prises en compte pour apprécier la durée totale de votre carrière nécessaire à l'ouverture des droits dans chaque pays.

Bien entendu, chaque régime de retraite national reste responsable du calcul et du versement de la part de retraite qui lui incombe, selon ses propres règles.

Normalement, les informations relatives à vos périodes de carrière dans les autres pays sont partagées entre les régimes européens, au plus tard au moment de la première liquidation de retraite.

S'agissant du calcul de vos pensions de retraite francaise, le régime de base de la Sécurité sociale procèdera comme suit :

Moyenne des 25 meilleures années d'activité revalorisées (RAM) X Taux X Trimestres acquis / 167

Par ailleurs, si vous obtenez votre retraite de base à taux plein, votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous avez été cadre) sera versée sans minoration.

Enfin, le montant brut annuel de votre allocation de retraite complémentaire sera calculé selon la formule suivante : Nombre de points X Valeur du point

Ceci étant, pour déterminer le montant approximatif de vos futures retraites de base et complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Vous pouvez également, pour faire le point sur votre carrière, demander un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées.

Pour bénéficier de ce service, il faut en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/) ou auprès du réseau d'accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe).

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos