LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Dominique,

Le coefficient de solidarité temporaire que vous évoquez sera appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein.

Il s'agit d'une minoration temporaire de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite dans la limite de 67 ans.

Dans votre situation et selon les éléments de votre message, vous serez effectivement concerné par ce coefficient temporaire si vous remplissez les conditions pour percevoir une retraite à taux plein au 1er octobre 2019 et que vous demandez à en bénéficier à cette date.

Ceci étant, ce coefficient pourra être moindre si, au moment de votre départ en retraite, vous êtes soumis à un taux réduit de CSG compte tenu de vos ressources. Le cas échéant, ce taux sera alors de 5% pendant 3 ans (et non de 10%).

Enfin, vous pourrez ne pas être visé par ce coefficient si :

• vous décalez votre départ en retraite d'une année au moins soit au 1er octobre 2020,
• ou vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Dominique,

Le coefficient de solidarité temporaire que vous évoquez sera appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein.

Il s'agit d'une minoration temporaire de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite dans la limite de 67 ans.

Dans votre situation et selon les éléments de votre message, vous serez effectivement concerné par ce coefficient temporaire si vous remplissez les conditions pour percevoir une retraite à taux plein au 1er octobre 2019 et que vous demandez à en bénéficier à cette date.

Ceci étant, ce coefficient pourra être moindre si, au moment de votre départ en retraite, vous êtes soumis à un taux réduit de CSG compte tenu de vos ressources. Le cas échéant, ce taux sera alors de 5% pendant 3 ans (et non de 10%).

Enfin, vous pourrez ne pas être visé par ce coefficient si :

• vous décalez votre départ en retraite d'une année au moins soit au 1er octobre 2020,
• ou vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos