LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michèle,

Si vous avez élevé un enfant handicapé atteint d'une incapacité permanente de 80 % qui a permis l'ouverture du droit à :

  • l'allocation d'éducation spéciale et un de ses compléments,
  • ou l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) et son complément,
  • l'AEEH et la prestation de compensation du handicap (PCH),

il vous est possible de bénéficier de votre retraite de base, en tant que parent d'un enfant handicapé, d'obtenir vos retraites à taux plein à 65 ans, sans condition de durée d'assurance.

Bien entendu, cela ne peut vous empêcher d'obtenir votre retraite plus tôt si vous remplissez les conditions requises. C'est le cas par exemple à 62 ans si vous justifiez de 167 trimestres dans votre carrière.

Dans ce cas, tous les trimestres cotisés ou non, tels ceux obtenus en tant que parent d’enfant en situation de handicap, ou encore ceux au titre de la maternité seront comptabilisés.

Dans tous les cas, seule l'Assurance retraite est habilitée à vérifier votre situation par rapport à ces dispositions et vous préciser votre date de départ à la retraite. C'est pourquoi, je vous invite à la contacter en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Sachez que si votre pension de base vous est attribuée à taux plein à 65 ans, en tant que parent d’un enfant handicapé, votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre) vous sera attribuée sans minoration.

Tel ne pourra être le cas pour un départ à l’âge légal (à partir de 62 ans), car une minoration temporaire de 10 % sera appliquée sur votre allocation de retraite complémentaire pendant 3 ans. Cette minoration s’annulera automatiquement au bout de la troisième année.

Bonne fin de journée,

Mamy, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michèle,

Si vous avez élevé un enfant handicapé atteint d'une incapacité permanente de 80 % qui a permis l'ouverture du droit à :

  • l'allocation d'éducation spéciale et un de ses compléments,
  • ou l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) et son complément,
  • l'AEEH et la prestation de compensation du handicap (PCH),

il vous est possible de bénéficier de votre retraite de base, en tant que parent d'un enfant handicapé, d'obtenir vos retraites à taux plein à 65 ans, sans condition de durée d'assurance.

Bien entendu, cela ne peut vous empêcher d'obtenir votre retraite plus tôt si vous remplissez les conditions requises. C'est le cas par exemple à 62 ans si vous justifiez de 167 trimestres dans votre carrière.

Dans ce cas, tous les trimestres cotisés ou non, tels ceux obtenus en tant que parent d’enfant en situation de handicap, ou encore ceux au titre de la maternité seront comptabilisés.

Dans tous les cas, seule l'Assurance retraite est habilitée à vérifier votre situation par rapport à ces dispositions et vous préciser votre date de départ à la retraite. C'est pourquoi, je vous invite à la contacter en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Sachez que si votre pension de base vous est attribuée à taux plein à 65 ans, en tant que parent d’un enfant handicapé, votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre) vous sera attribuée sans minoration.

Tel ne pourra être le cas pour un départ à l’âge légal (à partir de 62 ans), car une minoration temporaire de 10 % sera appliquée sur votre allocation de retraite complémentaire pendant 3 ans. Cette minoration s’annulera automatiquement au bout de la troisième année.

Bonne fin de journée,

Mamy, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos