LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Didier
Didier

Didier

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sophie,

D'une manière générale, la loi française prévoit que le droit à la réversion des droits à retraite acquis par une personne décédée est ouvert à son conjoint et ses ex-conjoints.

Il n'existe aucune possibilité pour le titulaire des droits d'écarter par avance un ex-conjoint de ce bénéfice, quelles qu'aient été les raisons de la dissolution de l'union.

Ceci étant, les conditions d'attribution de la pension de réversion diffèrent selon les régimes de retraite.

Ainsi, le régime général de la Sécurité sociale prévoit qu'un ayant-droit (conjoint ou ex-conjoint) peut obtenir la réversion s'il a au moins 55 ans. Le remariage de l'ayant-droit est sans incidence, mais il ne faut pas dépasser un plafond de ressources.
Je vous joins le lien vers le site de l'Assurance retraite traitant de cette question : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retra...

Pour les retraites complémentaires Arrco et Agirc, la réversion est attribuée à partir de 55 ans, ou à un âge inférieur si l'ayant-droit à au moins 2 enfants à charge ou est invalide. Il ne faut pas être remarié et il n'y a pas de condition de ressources.
Via ce lien, vous trouverez des informations détaillées sur la question : http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4

Bon après-midi

Didier, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Didier
Didier

Didier

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sophie,

D'une manière générale, la loi française prévoit que le droit à la réversion des droits à retraite acquis par une personne décédée est ouvert à son conjoint et ses ex-conjoints.

Il n'existe aucune possibilité pour le titulaire des droits d'écarter par avance un ex-conjoint de ce bénéfice, quelles qu'aient été les raisons de la dissolution de l'union.

Ceci étant, les conditions d'attribution de la pension de réversion diffèrent selon les régimes de retraite.

Ainsi, le régime général de la Sécurité sociale prévoit qu'un ayant-droit (conjoint ou ex-conjoint) peut obtenir la réversion s'il a au moins 55 ans. Le remariage de l'ayant-droit est sans incidence, mais il ne faut pas dépasser un plafond de ressources.
Je vous joins le lien vers le site de l'Assurance retraite traitant de cette question : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/retra...

Pour les retraites complémentaires Arrco et Agirc, la réversion est attribuée à partir de 55 ans, ou à un âge inférieur si l'ayant-droit à au moins 2 enfants à charge ou est invalide. Il ne faut pas être remarié et il n'y a pas de condition de ressources.
Via ce lien, vous trouverez des informations détaillées sur la question : http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4

Bon après-midi

Didier, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos