LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

A ma connaissance, les bénéficiaires d'une allocation adulte handicapé (AAH) obtiennent leur retraite du régime général de la Sécurité sociale à taux plein à compter de 62 ans et ce, quel que soit leur nombre de trimestres.

Dès lors, à vos 62 ans, soit à partir du 1er juillet 2018, votre AAH sera automatiquement remplacée par vos pensions de retraite (base et complémentaire) attribuées pour inaptitude au travail à taux plein, quelle que soit votre durée d'assurance.

Toutefois, si le montant de vos retraites est inférieur au montant de l'AAH que vous perceviez, une AAH différentielle peut continuer à vous être versée sous certaines conditions.

Pour connaître les conditions d'attribution de l'AAH différentielle, vous pouvez consulter la page suivante : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12911

Ces allocations n'étant pas payées par un régime de retraite, mais par les caisses d'allocations familiales (CAF) après étude par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), je vous invite à contacter cette dernière.
Vous trouverez ses coordonnées grâce au lien suivant : http://www.mdph.fr/index.php?option=com_content&view

Pour estimer le montant prévisionnel de vos futures retraites, y compris vos droits à retraite complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Enfin, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, seul organisme habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

A ma connaissance, les bénéficiaires d'une allocation adulte handicapé (AAH) obtiennent leur retraite du régime général de la Sécurité sociale à taux plein à compter de 62 ans et ce, quel que soit leur nombre de trimestres.

Dès lors, à vos 62 ans, soit à partir du 1er juillet 2018, votre AAH sera automatiquement remplacée par vos pensions de retraite (base et complémentaire) attribuées pour inaptitude au travail à taux plein, quelle que soit votre durée d'assurance.

Toutefois, si le montant de vos retraites est inférieur au montant de l'AAH que vous perceviez, une AAH différentielle peut continuer à vous être versée sous certaines conditions.

Pour connaître les conditions d'attribution de l'AAH différentielle, vous pouvez consulter la page suivante : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12911

Ces allocations n'étant pas payées par un régime de retraite, mais par les caisses d'allocations familiales (CAF) après étude par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), je vous invite à contacter cette dernière.
Vous trouverez ses coordonnées grâce au lien suivant : http://www.mdph.fr/index.php?option=com_content&view

Pour estimer le montant prévisionnel de vos futures retraites, y compris vos droits à retraite complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l'outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Enfin, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, seul organisme habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos