LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Thu Thuy

Thu Thuy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jocelyne,

En effet, dans votre situation, si la date de votre départ à la retraite à taux plein est fixée au 1er février 2019, votre retraite complémentaire sera temporairement minorée de 10% sauf si vous décalez votre retraite au 1er février 2020 ou si vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Toutefois, vous avez la possibilité de demander votre retraite complémentaire fin 2018 mais, dans cette hypothèse, votre pension sera calculée avec un abattement définitif de 8% pour huit trimestres manquants et vous devrez, pour en bénéficier, cesser votre activité salariée.

Dès lors, cette dernière situation n'est pas avantageuse pour vous car, outre la perception d'une retraite complémentaire minorée à titre définitif, devant cesser votre activité salariée, vous ne pourrez pas acquérir les 8 trimestres nécessaires à un départ à 62 ans, soit 166 trimestres.

J'ajoute que les trimestres rachetés ne sont pas pris en compte pour la retraite pour carrière longue.

Par conséquent, dans votre cas, je vous suggère de privilégier un départ à la retraite à taux plein au 1er février 2019 ou, pour ne pas être visée par le coefficient de solidarité de 10% sur vos retraites complémentaires et si vous le pouvez, de reporter votre départ au 1er février 2020, soit 4 trimestres au-delà de la date où vous remplissez les conditions du taux plein.

Bonne fin de journée,

Thuy, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Thu Thuy

Thu Thuy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jocelyne,

En effet, dans votre situation, si la date de votre départ à la retraite à taux plein est fixée au 1er février 2019, votre retraite complémentaire sera temporairement minorée de 10% sauf si vous décalez votre retraite au 1er février 2020 ou si vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Toutefois, vous avez la possibilité de demander votre retraite complémentaire fin 2018 mais, dans cette hypothèse, votre pension sera calculée avec un abattement définitif de 8% pour huit trimestres manquants et vous devrez, pour en bénéficier, cesser votre activité salariée.

Dès lors, cette dernière situation n'est pas avantageuse pour vous car, outre la perception d'une retraite complémentaire minorée à titre définitif, devant cesser votre activité salariée, vous ne pourrez pas acquérir les 8 trimestres nécessaires à un départ à 62 ans, soit 166 trimestres.

J'ajoute que les trimestres rachetés ne sont pas pris en compte pour la retraite pour carrière longue.

Par conséquent, dans votre cas, je vous suggère de privilégier un départ à la retraite à taux plein au 1er février 2019 ou, pour ne pas être visée par le coefficient de solidarité de 10% sur vos retraites complémentaires et si vous le pouvez, de reporter votre départ au 1er février 2020, soit 4 trimestres au-delà de la date où vous remplissez les conditions du taux plein.

Bonne fin de journée,

Thuy, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos