LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Viviane,

Il est prévu que les personnes, nées à compter de 1957 et qui prendront leur retraite complémentaire Arrco et Agirc à partir de 2019 à taux plein, y compris au titre du dispositif dit "carrières longues", se verront appliquer un coefficient de solidarité sur le montant de leur allocation (minoration de 10% pendant trois ans).

Dans votre situation, née en mars 1958, si la date de votre départ à la retraite à taux plein est fixée au 1er janvier 2019, premier jour du mois civil qui suit la cessation d'activité salariée le 31 décembre 2018, votre retraite complémentaire sera donc temporairement minorée de 10%.

Toutefois, vous pourrez ne pas être visée par ce coefficient si :

  • vous reportez votre départ en retraite d'au moins une année après la date à laquelle vous remplirez les conditions du taux plein (dans votre situation, si vous décalez votre retraite au 1er janvier 2020),
  • ou si vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite, tant pour les régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, Sécurité Sociale pour les Indépendants...) que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Vous pourrez ainsi obtenir une simulation pour chacune des dates de départ souhaitées.

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Viviane,

Il est prévu que les personnes, nées à compter de 1957 et qui prendront leur retraite complémentaire Arrco et Agirc à partir de 2019 à taux plein, y compris au titre du dispositif dit "carrières longues", se verront appliquer un coefficient de solidarité sur le montant de leur allocation (minoration de 10% pendant trois ans).

Dans votre situation, née en mars 1958, si la date de votre départ à la retraite à taux plein est fixée au 1er janvier 2019, premier jour du mois civil qui suit la cessation d'activité salariée le 31 décembre 2018, votre retraite complémentaire sera donc temporairement minorée de 10%.

Toutefois, vous pourrez ne pas être visée par ce coefficient si :

  • vous reportez votre départ en retraite d'au moins une année après la date à laquelle vous remplirez les conditions du taux plein (dans votre situation, si vous décalez votre retraite au 1er janvier 2020),
  • ou si vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite, tant pour les régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, Sécurité Sociale pour les Indépendants...) que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Vous pourrez ainsi obtenir une simulation pour chacune des dates de départ souhaitées.

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos