LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nicole,

Les sommes exceptionnelles versées à l'occasion du départ de l'entreprise sont soumises à cotisations de la même manière qu'un salaire habituel et permettent l'attribution de points de retraite complémentaire Arrco et Agirc (pour les cadres).

Ainsi, en cas de rupture du contrat de travail au 31 décembre 2018, ces sommes sont soumises à cotisations et génératrices de points dans la limite annuelle. Pour un salarié non cadre cette limite est de 3 plafonds de la Sécurité sociale, soit en 2018 : 119 196 € (39 732 X 3).

En cas de rupture avant la fin de l'année, ces limites sont réduites proportionnellement.

Pour en savoir plus sur les cotisations de retraite complémentaire et le calcul des points, vous pouvez consulter la brochure suivante :
http://fr.calameo.com/read/002711729e7522120279c

Bonne soirée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nicole,

Les sommes exceptionnelles versées à l'occasion du départ de l'entreprise sont soumises à cotisations de la même manière qu'un salaire habituel et permettent l'attribution de points de retraite complémentaire Arrco et Agirc (pour les cadres).

Ainsi, en cas de rupture du contrat de travail au 31 décembre 2018, ces sommes sont soumises à cotisations et génératrices de points dans la limite annuelle. Pour un salarié non cadre cette limite est de 3 plafonds de la Sécurité sociale, soit en 2018 : 119 196 € (39 732 X 3).

En cas de rupture avant la fin de l'année, ces limites sont réduites proportionnellement.

Pour en savoir plus sur les cotisations de retraite complémentaire et le calcul des points, vous pouvez consulter la brochure suivante :
http://fr.calameo.com/read/002711729e7522120279c

Bonne soirée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos