LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michèle,

Pour bénéficier d'une retraite à taux plein, à compter de 60 ans, pour incapacité permanente, il est nécessaire de justifier d’une incapacité permanente résultant d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail avec un taux au moins égal à 20 % ou au moins égal à 10 % et inférieur à 20 %.

Cette incapacité doit avoir été reconnue par le régime général de la Sécurité sociale.

Si toutes les conditions sont remplies, vous pourrez obtenir votre retraite à 60 ans, au taux maximum et quelle que soit votre durée d'assurance.

Par contre, elle ne pourra pas être égale au montant estimé à 62 ans puisque cela sous-entend que ce montant prend en compte une poursuite d'activité jusqu'à vos 62 ans.

Si vous arrêtez de travailler à 60 ans, le montant estimé peut donc être différent notamment parce que votre revenu annuel des 25 meilleures années sera calculé jusqu'à vos 60 ans et non vos 62 ans.

Le montant de votre retraite complémentaire, quant à lui, prendra en compte vos cotisations jusqu'à votre départ à la retraite et non jusqu'à 62 ans.

Pour en savoir plus sur votre situation, je vous invite à contacter ce régime en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne fin de journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michèle,

Pour bénéficier d'une retraite à taux plein, à compter de 60 ans, pour incapacité permanente, il est nécessaire de justifier d’une incapacité permanente résultant d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail avec un taux au moins égal à 20 % ou au moins égal à 10 % et inférieur à 20 %.

Cette incapacité doit avoir été reconnue par le régime général de la Sécurité sociale.

Si toutes les conditions sont remplies, vous pourrez obtenir votre retraite à 60 ans, au taux maximum et quelle que soit votre durée d'assurance.

Par contre, elle ne pourra pas être égale au montant estimé à 62 ans puisque cela sous-entend que ce montant prend en compte une poursuite d'activité jusqu'à vos 62 ans.

Si vous arrêtez de travailler à 60 ans, le montant estimé peut donc être différent notamment parce que votre revenu annuel des 25 meilleures années sera calculé jusqu'à vos 60 ans et non vos 62 ans.

Le montant de votre retraite complémentaire, quant à lui, prendra en compte vos cotisations jusqu'à votre départ à la retraite et non jusqu'à 62 ans.

Pour en savoir plus sur votre situation, je vous invite à contacter ce régime en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne fin de journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos