LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

Lorsque vous percevez des indemnités journalières (maladie, mi-temps thérapeutique...) ou une pension d'invalidité, vous pouvez obtenir des trimestres assimilés auprès du régime de base de la sécurité sociale ainsi que des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc, si vous êtes cadre), sans contrepartie de cotisations.

S'agissant du régime général, vous validez un trimestre assimilé pour une période de 60 jours, consécutifs ou non, de maladie (mi-temps thérapeutique également). Les personnes en invalidité acquièrent un trimestre assimilé pour 3 mensualités de pension invalidité.

Concernant la retraite complémentaire Arrco (et Agirc, pour les cadres), vous pouvez obtenir des points de retraite sous réserve que vos périodes d'incapacité de travail (maladie, mi-temps thérapeutique, invalidité...) soient supérieures à 60 jours consécutifs, qu'elles aient interrompu une période d'activité salariée et que vous soyez indemnisée par l'Assurance maladie.

Pour de plus amples renseignements à ce sujet, je vous invite à consulter la brochure suivante : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Le passage en invalidité peut effectivement avoir une incidence sur le calcul de votre pension du régime de base puisque les montants perçus ne sont pas pris en compte dans les 25 meilleures années d'activité.

Par ailleurs, en situation d'invalidité, les assurés peuvent obtenir leur retraite à taux plein à 62 ans au titre de l'inaptitude, quel que soit le nombre des trimestres acquis tout au long de la carrière.

En revanche, pour bénéficier d'un départ anticipé dans le cadre des carrières longues, dès 60 ans, vous devez réunir 5 trimestres avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 167 trimestres cotisés.

A noter que les trimestres attribués pour les enfants (8 au maximum pour chacun) ne sont pas retenus dans le cadre de ce dispositif.

Néanmoins, pour vérifier l'application de ces règles à votre situation personnelle, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, seul organisme habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Enfin, en matière de cumul emploi-retraite, sachez que si vous bénéficiez d'un départ anticipé pour carrière longue, vous ne pourrez pas reprendre un emploi chez le même employeur avant l'expiration d'un délai de 6 mois et serez soumis aux conditions de ressources et ce, jusqu'à l'âge légal de la retraite, soit 62 ans vous concernant.

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie
Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

Lorsque vous percevez des indemnités journalières (maladie, mi-temps thérapeutique...) ou une pension d'invalidité, vous pouvez obtenir des trimestres assimilés auprès du régime de base de la sécurité sociale ainsi que des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc, si vous êtes cadre), sans contrepartie de cotisations.

S'agissant du régime général, vous validez un trimestre assimilé pour une période de 60 jours, consécutifs ou non, de maladie (mi-temps thérapeutique également). Les personnes en invalidité acquièrent un trimestre assimilé pour 3 mensualités de pension invalidité.

Concernant la retraite complémentaire Arrco (et Agirc, pour les cadres), vous pouvez obtenir des points de retraite sous réserve que vos périodes d'incapacité de travail (maladie, mi-temps thérapeutique, invalidité...) soient supérieures à 60 jours consécutifs, qu'elles aient interrompu une période d'activité salariée et que vous soyez indemnisée par l'Assurance maladie.

Pour de plus amples renseignements à ce sujet, je vous invite à consulter la brochure suivante : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Le passage en invalidité peut effectivement avoir une incidence sur le calcul de votre pension du régime de base puisque les montants perçus ne sont pas pris en compte dans les 25 meilleures années d'activité.

Par ailleurs, en situation d'invalidité, les assurés peuvent obtenir leur retraite à taux plein à 62 ans au titre de l'inaptitude, quel que soit le nombre des trimestres acquis tout au long de la carrière.

En revanche, pour bénéficier d'un départ anticipé dans le cadre des carrières longues, dès 60 ans, vous devez réunir 5 trimestres avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 167 trimestres cotisés.

A noter que les trimestres attribués pour les enfants (8 au maximum pour chacun) ne sont pas retenus dans le cadre de ce dispositif.

Néanmoins, pour vérifier l'application de ces règles à votre situation personnelle, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale, seul organisme habilité à déterminer l'âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d'appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Enfin, en matière de cumul emploi-retraite, sachez que si vous bénéficiez d'un départ anticipé pour carrière longue, vous ne pourrez pas reprendre un emploi chez le même employeur avant l'expiration d'un délai de 6 mois et serez soumis aux conditions de ressources et ce, jusqu'à l'âge légal de la retraite, soit 62 ans vous concernant.

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos