LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Colette,

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peut vous permettre de bénéficier d'une retraite anticipée.

Il faut être atteint d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 50% ou avoir un handicap de niveau comparable (par exemple être titulaire d'une pension d'invalidité 2ème ou 3ème catégorie, titulaire de l'allocation aux adultes handicapés, etc.) pendant la durée d'assurance totale et la durée d'assurance cotisée exigées.

Ainsi, née en 1968, pour pouvoir partir dès 55 ans, la durée d'assurance totale exigée est de 130 trimestres et celle cotisée est de 110 trimestres.

Pour permettre un examen de votre situation au regard de ce dispositif, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite, seul organisme habilité à déterminer l'âge de votre retraite à taux plein, au 3960 (0,06 €/min + prix appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Si vous obtenez votre retraite de base à taux plein à ce titre, votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous avez été cadre) vous sera également versée à la même date et sans minoration.

Pour faire un point global sur votre retraite, vous pouvez également demander un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Ce bilan personnalisé et gratuit vous permet de faire le point sur votre carrière et sur les perspectives d'évolution de vos droits. Des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées à cette occasion.

Pour bénéficier de ce service, il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/) ou auprès du réseau d'accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe.

Bonne fin de journée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Colette,

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peut vous permettre de bénéficier d'une retraite anticipée.

Il faut être atteint d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 50% ou avoir un handicap de niveau comparable (par exemple être titulaire d'une pension d'invalidité 2ème ou 3ème catégorie, titulaire de l'allocation aux adultes handicapés, etc.) pendant la durée d'assurance totale et la durée d'assurance cotisée exigées.

Ainsi, née en 1968, pour pouvoir partir dès 55 ans, la durée d'assurance totale exigée est de 130 trimestres et celle cotisée est de 110 trimestres.

Pour permettre un examen de votre situation au regard de ce dispositif, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite, seul organisme habilité à déterminer l'âge de votre retraite à taux plein, au 3960 (0,06 €/min + prix appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Si vous obtenez votre retraite de base à taux plein à ce titre, votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous avez été cadre) vous sera également versée à la même date et sans minoration.

Pour faire un point global sur votre retraite, vous pouvez également demander un Entretien d'Information Retraite (EIR).

Ce bilan personnalisé et gratuit vous permet de faire le point sur votre carrière et sur les perspectives d'évolution de vos droits. Des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées à cette occasion.

Pour bénéficier de ce service, il vous suffit d’en faire la demande auprès de votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/) ou auprès du réseau d'accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe.

Bonne fin de journée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos