LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Didier

Didier

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sabine,

Les caisses de retraite complémentaire peuvent effectivement attribuer des points (sans contrepartie de cotisations) pour les périodes d'incapacité de travail pour maladie ou invalidité, sous réserve que certaines conditions soient remplies.

Ces conditions sont les suivantes :

  • l'arrêt de travail doit interrompre une période prise en compte pour la retraite complémentaire (activité salariée, chômage)
  • sa durée doit être d'au moins 60 jours consécutifs
  • la personne doit avoir perçu des prestations en espèces de la Sécurité sociale et, pour la maladie en particulier, des indemnités journalières.

C'est pour vérifier ces conditions nécessaires à l'attribution des points gratuits que votre caisse vous a demandé de lui fournir vos attestations de versement d'indemnités journalières.

A défaut, d'autres éléments peuvent être pris en compte, notamment les déclarations des employeurs portées sur la déclaration annuelle des salaires que celui-ci fournit chaque année à sa caisse de retraite. Les informations relatives à la maladie figurant sur les bulletins de salaire peuvent aussi être retenus comme éléments probants.

A défaut de ces éléments, je crains malheureusement que votre de maladie ne puisse être prise en compte pour le calcul de votre retraite complémentaire.

Pour plus d'information, je vous joins le lien vers la brochure détaillée : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Bonne journée

Didier, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Didier

Didier

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sabine,

Les caisses de retraite complémentaire peuvent effectivement attribuer des points (sans contrepartie de cotisations) pour les périodes d'incapacité de travail pour maladie ou invalidité, sous réserve que certaines conditions soient remplies.

Ces conditions sont les suivantes :

  • l'arrêt de travail doit interrompre une période prise en compte pour la retraite complémentaire (activité salariée, chômage)
  • sa durée doit être d'au moins 60 jours consécutifs
  • la personne doit avoir perçu des prestations en espèces de la Sécurité sociale et, pour la maladie en particulier, des indemnités journalières.

C'est pour vérifier ces conditions nécessaires à l'attribution des points gratuits que votre caisse vous a demandé de lui fournir vos attestations de versement d'indemnités journalières.

A défaut, d'autres éléments peuvent être pris en compte, notamment les déclarations des employeurs portées sur la déclaration annuelle des salaires que celui-ci fournit chaque année à sa caisse de retraite. Les informations relatives à la maladie figurant sur les bulletins de salaire peuvent aussi être retenus comme éléments probants.

A défaut de ces éléments, je crains malheureusement que votre de maladie ne puisse être prise en compte pour le calcul de votre retraite complémentaire.

Pour plus d'information, je vous joins le lien vers la brochure détaillée : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Bonne journée

Didier, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos