LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Guy,

Effectivement, il peut être intéressant de cesser son activité professionnelle au 31 décembre de l'année et partir en retraite au 1er janvier suivant.

En cours de carrière, la validation d'un trimestre d'assurance ne dépend pas de la durée d'activité, mais du montant du salaire soumis à cotisations.

Il existe cependant une exception à cette règle pour la dernière année d'activité.

La durée d'assurance est arrêtée au dernier jour du trimestre civil qui précède la date d'effet de la retraite et il ne peut être validé qu'un trimestre d'assurance par trimestre civil.

Ainsi, en partant au 1er janvier 2019, vos 4 trimestres seront comptabilisés et la rémunération de votre dernière année d'activité (2018) pourra être retenue dans le montant de votre pension de base (calcul des 25 meilleures années).

La surcote du régime général de la sécurité sociale que vous évoquez s'applique :

  • lorsque le futur retraité a atteint le nombre de trimestres requis pour la retraite à taux plein (166 dans votre cas),
  • et qu'il a dépassé 62 ans (l'âge légal de la retraite pour votre génération).

Lorsque ces conditions sont remplies, le montant de la pension vieillesse est majoré de 1.25% par trimestre civil supplémentaire.

Ne sachant pas si vous réunissiez la durée d'assurance requise (166 trimestres) au 1er octobre 2017 (à vos 62 ans), je ne suis pas en mesure de vous préciser si vous pourrez bénéficier de la surcote.

Ainsi, pour vérifier votre situation, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Guy,

Effectivement, il peut être intéressant de cesser son activité professionnelle au 31 décembre de l'année et partir en retraite au 1er janvier suivant.

En cours de carrière, la validation d'un trimestre d'assurance ne dépend pas de la durée d'activité, mais du montant du salaire soumis à cotisations.

Il existe cependant une exception à cette règle pour la dernière année d'activité.

La durée d'assurance est arrêtée au dernier jour du trimestre civil qui précède la date d'effet de la retraite et il ne peut être validé qu'un trimestre d'assurance par trimestre civil.

Ainsi, en partant au 1er janvier 2019, vos 4 trimestres seront comptabilisés et la rémunération de votre dernière année d'activité (2018) pourra être retenue dans le montant de votre pension de base (calcul des 25 meilleures années).

La surcote du régime général de la sécurité sociale que vous évoquez s'applique :

  • lorsque le futur retraité a atteint le nombre de trimestres requis pour la retraite à taux plein (166 dans votre cas),
  • et qu'il a dépassé 62 ans (l'âge légal de la retraite pour votre génération).

Lorsque ces conditions sont remplies, le montant de la pension vieillesse est majoré de 1.25% par trimestre civil supplémentaire.

Ne sachant pas si vous réunissiez la durée d'assurance requise (166 trimestres) au 1er octobre 2017 (à vos 62 ans), je ne suis pas en mesure de vous préciser si vous pourrez bénéficier de la surcote.

Ainsi, pour vérifier votre situation, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite au 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos