LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Moussa,

La rupture conventionnelle permet d'un commun accord entre le salarié et l'employeur de convenir des conditions de rupture du contrat de travail.

Après votre rupture de contrat de travail, une allocation chômage (ARE) peut être versée par Pôle emploi, sous certaines conditions, et durant une période d'indemnisation déterminée.

La période de chômage indemnisée par Pôle emploi donne lieu à l'attribution de trimestres au régime général de la Sécurité sociale pour 50 jours indemnisés (délai de carence compris), dans la limite de 4 trimestres par an, ainsi que des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc, si vous êtes ou avez été cadre).

Si à l'issue de cette période d'indemnisation, vous n'avez pas le nombre de trimestres suffisant pour prétendre à la retraite à taux plein, vous serez susceptible de bénéficier d'une allocation de solidarité spécifique, attribuée sous conditions de ressources.

Vous pouvez consulter cette page pour en savoir plus : https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-in...

Dans le cas où votre indemnisation cesserait, des trimestres pourront continuer à être attribués sous certaines conditions.

Vous retrouvez celles-ci à cette adresse : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salar...

En revanche, dans cette situation, vous n'obtiendrez plus de droits à retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Moussa,

La rupture conventionnelle permet d'un commun accord entre le salarié et l'employeur de convenir des conditions de rupture du contrat de travail.

Après votre rupture de contrat de travail, une allocation chômage (ARE) peut être versée par Pôle emploi, sous certaines conditions, et durant une période d'indemnisation déterminée.

La période de chômage indemnisée par Pôle emploi donne lieu à l'attribution de trimestres au régime général de la Sécurité sociale pour 50 jours indemnisés (délai de carence compris), dans la limite de 4 trimestres par an, ainsi que des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc, si vous êtes ou avez été cadre).

Si à l'issue de cette période d'indemnisation, vous n'avez pas le nombre de trimestres suffisant pour prétendre à la retraite à taux plein, vous serez susceptible de bénéficier d'une allocation de solidarité spécifique, attribuée sous conditions de ressources.

Vous pouvez consulter cette page pour en savoir plus : https://www.unedic.org/indemnisation/vos-questions-sur-in...

Dans le cas où votre indemnisation cesserait, des trimestres pourront continuer à être attribués sous certaines conditions.

Vous retrouvez celles-ci à cette adresse : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salar...

En revanche, dans cette situation, vous n'obtiendrez plus de droits à retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Bonne journée,

Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos