LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean,

Le salarié licencié bénéficiant d'un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) ou d'un congé de reclassement continue à percevoir sa rémunération habituelle durant la période de congé de reclassement correspondant au préavis.

Son salaire est donc soumis à l'ensemble des cotisations de retraite. Des trimestres cotisés sont attribués par le régime de base et des points Arrco (et Agirc s'il est cadre) par la retraite complémentaire.

Pour la durée du congé excédant le préavis :

• le régime général de la Sécurité sociale accorde 1 trimestre assimilé pour 50 jours de congé,
• la retraite complémentaire Arrco (et Agirc) permet l'attribution de points en contrepartie du versement des cotisations.

Le salarié, au terme de son PSE ou du congé de reclassement, ayant perdu son emploi pour motif économique, peut obtenir une allocation chômage.

Les périodes de chômage indemnisé par Pôle emploi permettent l'attribution d'un trimestre tous les 50 jours de chômage, dans la limite de 4 par an.

Concernant les points de retraite complémentaire attribués pour des périodes de chômage indemnisé, je vous joins un livret explicatif que ce sujet : http://fr.calameo.com/read/00271172907acf8cc59bc

Pour faire le point sur les modalités de validation des trimestres et de points auprès des régimes de retraite complémentaire dans le cadre du PSE, je vous invite à contacter :

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean,

Le salarié licencié bénéficiant d'un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) ou d'un congé de reclassement continue à percevoir sa rémunération habituelle durant la période de congé de reclassement correspondant au préavis.

Son salaire est donc soumis à l'ensemble des cotisations de retraite. Des trimestres cotisés sont attribués par le régime de base et des points Arrco (et Agirc s'il est cadre) par la retraite complémentaire.

Pour la durée du congé excédant le préavis :

• le régime général de la Sécurité sociale accorde 1 trimestre assimilé pour 50 jours de congé,
• la retraite complémentaire Arrco (et Agirc) permet l'attribution de points en contrepartie du versement des cotisations.

Le salarié, au terme de son PSE ou du congé de reclassement, ayant perdu son emploi pour motif économique, peut obtenir une allocation chômage.

Les périodes de chômage indemnisé par Pôle emploi permettent l'attribution d'un trimestre tous les 50 jours de chômage, dans la limite de 4 par an.

Concernant les points de retraite complémentaire attribués pour des périodes de chômage indemnisé, je vous joins un livret explicatif que ce sujet : http://fr.calameo.com/read/00271172907acf8cc59bc

Pour faire le point sur les modalités de validation des trimestres et de points auprès des régimes de retraite complémentaire dans le cadre du PSE, je vous invite à contacter :

Bonne journée

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos