LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Mohammed,

J'imagine qu'il s'agit pour vous d'obtenir la prise en compte de votre période de chômage par votre caisse de retraite complémentaire.

Les périodes de chômage indemnisé permettent effectivement à un salarié privé d'emploi de continuer à acquérir des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc s'il était cadre).

Aujourd'hui, ces périodes donnent lieu à une transmission d'informations de l'organisme indemnisateur (Pôle Emploi ou auparavant l'Assédic) vers les caisses de retraite complémentaire. Ce n'était pas le cas en 1980, 1981 et 1982.

Dès lors, c'est au futur retraité d'apporter la preuve de son indemnisation Assédic en fournissant les attestations d'indemnisation annuelles qui lui ont été envoyées.

Lorsqu'il ne les a plus en sa possession, il est très difficile de les obtenir, plus de 35 ans après, auprès des services de Pôle Emploi, qui ne détiennent pas d'archives aussi anciennes.

A défaut de la production des attestations annuelles, la notification initiale d'attribution des allocations de chômage, complétée par les avis mensuels de paiement, peut être prise en compte.

A défaut de ces documents, je crains que votre période de chômage ne puisse être retenue pour le calcul de votre retraite complémentaire.

Bonne soirée

Mamy, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Mohammed,

J'imagine qu'il s'agit pour vous d'obtenir la prise en compte de votre période de chômage par votre caisse de retraite complémentaire.

Les périodes de chômage indemnisé permettent effectivement à un salarié privé d'emploi de continuer à acquérir des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc s'il était cadre).

Aujourd'hui, ces périodes donnent lieu à une transmission d'informations de l'organisme indemnisateur (Pôle Emploi ou auparavant l'Assédic) vers les caisses de retraite complémentaire. Ce n'était pas le cas en 1980, 1981 et 1982.

Dès lors, c'est au futur retraité d'apporter la preuve de son indemnisation Assédic en fournissant les attestations d'indemnisation annuelles qui lui ont été envoyées.

Lorsqu'il ne les a plus en sa possession, il est très difficile de les obtenir, plus de 35 ans après, auprès des services de Pôle Emploi, qui ne détiennent pas d'archives aussi anciennes.

A défaut de la production des attestations annuelles, la notification initiale d'attribution des allocations de chômage, complétée par les avis mensuels de paiement, peut être prise en compte.

A défaut de ces documents, je crains que votre période de chômage ne puisse être retenue pour le calcul de votre retraite complémentaire.

Bonne soirée

Mamy, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos