LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sylvie,

Le régime de base de la Sécurité sociale inscrit un trimestre d'assurance en cas d'activité salariée, selon le montant de la rémunération perçue et non la durée du temps de travail.

Par exemple, en 2018, le revenu minimum permettant la validation d'un trimestre d'assurance correspond au montant du Smic horaire, multiplié par 150 heures, soit 1 482 € brut.

Ainsi, si vous avez une activité salariée pendant 4 mois, par exemple, et selon la rémunération perçue, vous obtiendrez un ou plusieurs trimestres cotisés, dans la limite de 4 par an.

Si au cours de la même année, vous avez des périodes de chômage indemnisé, vous obtiendrez probablement des trimestres assimilés (non cotisés). Ceux-ci sont également attribués dans la limite de 4 maximum par an.

En l'occurrence, au cours d'une même année, vous aurez peut-être cumulé des trimestres cotisés et assimilés.

Qu'ils soient cotisés ou assimilés, seuls 4 trimestres par an seront retenus pour calculer votre durée d'assurance, ceux cotisés étant pris en compte prioritairement.

Pour déterminer si vous êtes éligible à un départ anticipé en carrières longues, le régime général de la Sécurité sociale prendra alors en compte vos trimestres cotisés et retiendra uniquement 4 trimestres pour le chômage sur l'ensemble de votre carrière, pour calculer votre durée d'assurance cotisée (168 trimestres pour vous étant née en 1961).

Pour vérifier votre situation, comme vous l'a précisé Thuy, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite.

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sylvie,

Le régime de base de la Sécurité sociale inscrit un trimestre d'assurance en cas d'activité salariée, selon le montant de la rémunération perçue et non la durée du temps de travail.

Par exemple, en 2018, le revenu minimum permettant la validation d'un trimestre d'assurance correspond au montant du Smic horaire, multiplié par 150 heures, soit 1 482 € brut.

Ainsi, si vous avez une activité salariée pendant 4 mois, par exemple, et selon la rémunération perçue, vous obtiendrez un ou plusieurs trimestres cotisés, dans la limite de 4 par an.

Si au cours de la même année, vous avez des périodes de chômage indemnisé, vous obtiendrez probablement des trimestres assimilés (non cotisés). Ceux-ci sont également attribués dans la limite de 4 maximum par an.

En l'occurrence, au cours d'une même année, vous aurez peut-être cumulé des trimestres cotisés et assimilés.

Qu'ils soient cotisés ou assimilés, seuls 4 trimestres par an seront retenus pour calculer votre durée d'assurance, ceux cotisés étant pris en compte prioritairement.

Pour déterminer si vous êtes éligible à un départ anticipé en carrières longues, le régime général de la Sécurité sociale prendra alors en compte vos trimestres cotisés et retiendra uniquement 4 trimestres pour le chômage sur l'ensemble de votre carrière, pour calculer votre durée d'assurance cotisée (168 trimestres pour vous étant née en 1961).

Pour vérifier votre situation, comme vous l'a précisé Thuy, je vous conseille de contacter l'Assurance retraite.

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos