LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Pierre,

Un coefficient de solidarité temporaire sera en effet appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein à compter du 1er janvier 2019, y compris dans le cadre du dispositif des carrières longues.

Il s'agit d'une minoration temporaire de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Selon les éléments de votre message, vous serez effectivement concerné par ce coefficient temporaire si vous demandez à bénéficier de votre retraite à 60 ans, au 1er juin 2019.

Ceci étant, vous pourriez ne pas être visé par ce coefficient si :

  • vous décalez votre départ en retraite d'une année au moins, soit au 1er juin 2020 dans votre situation. Il s'agit en l'espèce de différer votre départ en retraite ce qui entraîne souvent de poursuivre son activité une année supplémentaire sans que cela soit toutefois une obligation,
  • vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de ses ressources.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Pierre,

Un coefficient de solidarité temporaire sera en effet appliqué sur les retraites complémentaires à partir de 2019 pour les personnes nées, comme vous, à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite à taux plein à compter du 1er janvier 2019, y compris dans le cadre du dispositif des carrières longues.

Il s'agit d'une minoration temporaire de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Selon les éléments de votre message, vous serez effectivement concerné par ce coefficient temporaire si vous demandez à bénéficier de votre retraite à 60 ans, au 1er juin 2019.

Ceci étant, vous pourriez ne pas être visé par ce coefficient si :

  • vous décalez votre départ en retraite d'une année au moins, soit au 1er juin 2020 dans votre situation. Il s'agit en l'espèce de différer votre départ en retraite ce qui entraîne souvent de poursuivre son activité une année supplémentaire sans que cela soit toutefois une obligation,
  • vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de ses ressources.

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos