LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Gaelle

Gaelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Gilles,

Les règles d'attribution des pensions de réversion sont différentes selon les régimes de retraite.

Ainsi, pour le régime général de la Sécurité sociale (salariés du secteur privé), la réversion est attribuée à partir de 55 ans, y compris aux ex-conjointes remariées. Elle représente au maximum 54% des droits du défunt et est soumise à des conditions de ressources.

Vous pourrez trouver les informations détaillées via le lien suivant : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salar...

Pour la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres), la réversion est attribuée à partir de 55 ans (ou moins en cas d'invalidité ou d'enfants à charge) et peut être partagée entre les conjointes et ex-conjointes non remariées.
Cette pension correspond à 60% des droits du défunt.

Selon les informations que vous me communiquez, votre ex-conjointe s'est remariée, elle ne pourra donc pas en bénéficier et ce, même si elle a de nouveau divorcé.
Votre épouse bénéficiera donc de l'intégralité des droits de réversion.

Pour en savoir plus, je vous conseille de consulter le livret suivant : http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4

Bonne journée,

Gaëlle, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Gaelle

Gaelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Gilles,

Les règles d'attribution des pensions de réversion sont différentes selon les régimes de retraite.

Ainsi, pour le régime général de la Sécurité sociale (salariés du secteur privé), la réversion est attribuée à partir de 55 ans, y compris aux ex-conjointes remariées. Elle représente au maximum 54% des droits du défunt et est soumise à des conditions de ressources.

Vous pourrez trouver les informations détaillées via le lien suivant : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salar...

Pour la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres), la réversion est attribuée à partir de 55 ans (ou moins en cas d'invalidité ou d'enfants à charge) et peut être partagée entre les conjointes et ex-conjointes non remariées.
Cette pension correspond à 60% des droits du défunt.

Selon les informations que vous me communiquez, votre ex-conjointe s'est remariée, elle ne pourra donc pas en bénéficier et ce, même si elle a de nouveau divorcé.
Votre épouse bénéficiera donc de l'intégralité des droits de réversion.

Pour en savoir plus, je vous conseille de consulter le livret suivant : http://fr.calameo.com/read/002711729b88fa08153b4

Bonne journée,

Gaëlle, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos