LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

Des points de retraite complémentaire pour des périodes d'incapacité de travail peuvent être effectivement attribués, sans contrepartie de cotisations, sous réserve de remplir toutes les conditions requises.

S'agissant des indemnités journalières, seule l'Assurance maladie, émettrice des paiements, peut fournir des attestations de versement.

Si vous n'êtes pas en possession de ces attestations, il se peut que votre employeur ait maintenu votre salaire pendant la durée de l'incapacité de travail et perçu directement les indemnités journalières vous concernant (il s'agit alors d'une subrogation).

Dans une telle situation, il est possible d'adresser vos bulletins de salaires, votre certificat de travail, une attestation de votre employeur ou encore des éventuels bulletins d'hospitalisation,... à condition que ces documents mentionnent les dates exactes de vos arrêts de travail.

La caisse de retraite complémentaire étudiera alors les justificatifs que vous lui adresserez et vérifiera également que des trimestres pour incapacité de travail sont inscrits à votre compte par le régime de base pour les périodes concernées.

A défaut de tels justificatifs, aucun droit ne pourra vous être attribué.

Je vous joins un livret explicatif sur le sujet : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Pour de plus amples renseignements, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées en cliquant sur le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Ludovic
Ludovic

Ludovic

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

Des points de retraite complémentaire pour des périodes d'incapacité de travail peuvent être effectivement attribués, sans contrepartie de cotisations, sous réserve de remplir toutes les conditions requises.

S'agissant des indemnités journalières, seule l'Assurance maladie, émettrice des paiements, peut fournir des attestations de versement.

Si vous n'êtes pas en possession de ces attestations, il se peut que votre employeur ait maintenu votre salaire pendant la durée de l'incapacité de travail et perçu directement les indemnités journalières vous concernant (il s'agit alors d'une subrogation).

Dans une telle situation, il est possible d'adresser vos bulletins de salaires, votre certificat de travail, une attestation de votre employeur ou encore des éventuels bulletins d'hospitalisation,... à condition que ces documents mentionnent les dates exactes de vos arrêts de travail.

La caisse de retraite complémentaire étudiera alors les justificatifs que vous lui adresserez et vérifiera également que des trimestres pour incapacité de travail sont inscrits à votre compte par le régime de base pour les périodes concernées.

A défaut de tels justificatifs, aucun droit ne pourra vous être attribué.

Je vous joins un livret explicatif sur le sujet : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Pour de plus amples renseignements, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées en cliquant sur le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne journée,

Ludovic, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos