LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

D'une manière générale, le "malus" (coefficient de solidarité) que vous évoquez concernera les futurs retraités nés à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite de base à taux plein à partir de 2019.

Cette minoration de 10 % sera appliquée sur les allocations de retraite Arrco (et Agirc, pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite, dans la limite de 67 ans, sauf si, effectivement, l'assuré reporte d'un an au moins la liquidation de sa retraite complémentaire.

Dans votre cas, si vous remplissez (sans rachat) les conditions d'une retraite à taux plein au régime de base au 31.12.2021, pour une retraite possible au 1.1.2022 et reportez le point de départ de votre retraite complémentaire de 4 trimestres calendaires, soit au 1.1.2023, vous ne serez pas visé par ce coefficient minorant temporaire.

Sachez qu'en rachetant des trimestres, le principe d'application du coefficient minorant reste le même. Dès lors que vous reporterez votre retraite complémentaire, d'au moins une année à partir de la date à laquelle vous remplirez les conditions de la retraite à taux plein, vous ne serez pas soumis à cette minoration.

En cas de rachat de 4 trimestres vous permettant d'atteindre les 167 trimestres au 31.12.2020 (cas 1), je confirme votre analyse : vous serez dispensé du coefficient de solidarité si vous prenez votre retraite complémentaire au plus tôt le 1.1.2022.
Un rachat de plus de 4 trimestres (cas 2) ne vous serait pas utile, car cela conduirait à ce que vous atteigniez 167 trimestres avant 62 ans. Or, les trimestres "rachetés" ne sont pas retenus pour la retraite "carrière longue" avant 62 ans.

Pour en savoir plus sur ce coefficient, vous pouvez consulter le lien suivant : https://www.agirc-arrco.fr/ce-qui-change-au-1er-janvier-2...

Cela étant, seul le régime de base est habilité à déterminer la date à laquelle vous pouvez obtenir votre retraite à taux plein.
C’est pourquoi, si vous souhaitez obtenir davantage d'informations sur votre situation personnelle, je vous conseille de vous rapprocher de l'Assurance retraite au 3960 (0,06€/mn + coût d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Enfin, s'agissant de la mise à jour de votre relevé de points pour intégration de vos droits sur tranche C, je vous invite à contacter directement votre caisse de retraite complémentaire Agirc, dont vous trouverez les coordonnées via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne fin de journée,

Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

D'une manière générale, le "malus" (coefficient de solidarité) que vous évoquez concernera les futurs retraités nés à compter de 1957 et bénéficiant d'une retraite de base à taux plein à partir de 2019.

Cette minoration de 10 % sera appliquée sur les allocations de retraite Arrco (et Agirc, pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite, dans la limite de 67 ans, sauf si, effectivement, l'assuré reporte d'un an au moins la liquidation de sa retraite complémentaire.

Dans votre cas, si vous remplissez (sans rachat) les conditions d'une retraite à taux plein au régime de base au 31.12.2021, pour une retraite possible au 1.1.2022 et reportez le point de départ de votre retraite complémentaire de 4 trimestres calendaires, soit au 1.1.2023, vous ne serez pas visé par ce coefficient minorant temporaire.

Sachez qu'en rachetant des trimestres, le principe d'application du coefficient minorant reste le même. Dès lors que vous reporterez votre retraite complémentaire, d'au moins une année à partir de la date à laquelle vous remplirez les conditions de la retraite à taux plein, vous ne serez pas soumis à cette minoration.

En cas de rachat de 4 trimestres vous permettant d'atteindre les 167 trimestres au 31.12.2020 (cas 1), je confirme votre analyse : vous serez dispensé du coefficient de solidarité si vous prenez votre retraite complémentaire au plus tôt le 1.1.2022.
Un rachat de plus de 4 trimestres (cas 2) ne vous serait pas utile, car cela conduirait à ce que vous atteigniez 167 trimestres avant 62 ans. Or, les trimestres "rachetés" ne sont pas retenus pour la retraite "carrière longue" avant 62 ans.

Pour en savoir plus sur ce coefficient, vous pouvez consulter le lien suivant : https://www.agirc-arrco.fr/ce-qui-change-au-1er-janvier-2...

Cela étant, seul le régime de base est habilité à déterminer la date à laquelle vous pouvez obtenir votre retraite à taux plein.
C’est pourquoi, si vous souhaitez obtenir davantage d'informations sur votre situation personnelle, je vous conseille de vous rapprocher de l'Assurance retraite au 3960 (0,06€/mn + coût d'appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Enfin, s'agissant de la mise à jour de votre relevé de points pour intégration de vos droits sur tranche C, je vous invite à contacter directement votre caisse de retraite complémentaire Agirc, dont vous trouverez les coordonnées via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne fin de journée,

Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos