LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Rose,

La retraite de base est "à taux plein" lorsqu'elle est calculée au taux de 50% du revenu annuel moyen de la carrière.

Le "taux plein" (50%) est attribué lorsque la personne remplit un certain nombre de conditions et, notamment, atteint un âge et une durée d'assurance minimum (166 trimestres pour les personnes nées en 1957).

Pour la retraite "carrière longue", avant 62 ans, d'autres conditions sont nécessaires au "taux plein", comme l'âge de début de carrière et la nature des trimestres, ...

Si la retraite de base n'est pas versée "à taux plein", elle l'est "avec abattement" qui, en général, est définitif. C'est par exemple le cas des personnes qui, à 62 ans, n'atteignent pas le nombre de trimestres requis.

Pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, le coefficient de solidarité (minoration de 10% de l'allocation pendant 3 ans) sera appliqué aux personnes qui obtiennent leur retraite de base à taux plein.

En seront donc exemptées, celles qui prennent leur retraite de base avec abattement.

A noter enfin, que le coefficient de solidarité ne sera pas non plus appliqué aux personnes :

  • qui obtiendront leur retraite de base pour inaptitude au travail,
  • ou qui, en fonction de leurs ressources, ne seront pas assujetties à la CSG au moment de leur départ en retraite,
  • ou qui reporteront d'une année au moins, le point de départ de leur retraite complémentaire.

Bonne fin de journée,

Sandra, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Rose,

La retraite de base est "à taux plein" lorsqu'elle est calculée au taux de 50% du revenu annuel moyen de la carrière.

Le "taux plein" (50%) est attribué lorsque la personne remplit un certain nombre de conditions et, notamment, atteint un âge et une durée d'assurance minimum (166 trimestres pour les personnes nées en 1957).

Pour la retraite "carrière longue", avant 62 ans, d'autres conditions sont nécessaires au "taux plein", comme l'âge de début de carrière et la nature des trimestres, ...

Si la retraite de base n'est pas versée "à taux plein", elle l'est "avec abattement" qui, en général, est définitif. C'est par exemple le cas des personnes qui, à 62 ans, n'atteignent pas le nombre de trimestres requis.

Pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, le coefficient de solidarité (minoration de 10% de l'allocation pendant 3 ans) sera appliqué aux personnes qui obtiennent leur retraite de base à taux plein.

En seront donc exemptées, celles qui prennent leur retraite de base avec abattement.

A noter enfin, que le coefficient de solidarité ne sera pas non plus appliqué aux personnes :

  • qui obtiendront leur retraite de base pour inaptitude au travail,
  • ou qui, en fonction de leurs ressources, ne seront pas assujetties à la CSG au moment de leur départ en retraite,
  • ou qui reporteront d'une année au moins, le point de départ de leur retraite complémentaire.

Bonne fin de journée,

Sandra, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos