LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Fabienne,

Vous êtes née en 1952, compte tenu de la nouvelle réforme et de la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à un départ à l'âge de 60 ans et 9 mois à taux plein, si vous justifiez de 164 trimestres.

Attention, l’âge légal de départ en retraite a évolué. Les mesures sont présentées dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012. Elles feront ensuite l’objet de décrets d’application suivies, éventuellement, par les régimes de retraite complémentaire.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

En ce qui concerne votre période de longue maladie. Seules les périodes sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations.

De plus, grâce au dispositif de l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), une mère ou un père qui cesse ou réduit son activité pour élever ses enfants peut avoir des trimestres de retraite validés, sous condition de ressources.

Il faut savoir que vos périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Vous pouvez contacter la caisse de retraite de la Sécurité sociale de votre département http://goo.gl/Fhdmo car seul le régime de base confirme l'âge de départ à la retraite en fonction de votre situation.
Ensuite, pour demander votre retraite de base, vous devez vous procurer le formulaire de « demande de retraite personnelle » 4 mois avant votre départ auprès d’un point d’accueil de la CNAV ou sur Internet.
Pour votre retraite complémentaire, contactez l'Arrco ou l'Agirc si vous êtes salarié du secteur privé ou l'Ircantec si vous avez travaillé dans le secteur public.

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.
Enfin sachez que vous n'êtes pas obligé de faire toutes vos demandes de retraite en même temps. Vous pouvez en effet choisir de liquider certains régimes et pas d'autres.

J'espère avoir répondu à vos attentes
Delphine G, expert retraite

Commentaires

Réponse de DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Fabienne,

Vous êtes née en 1952, compte tenu de la nouvelle réforme et de la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à un départ à l'âge de 60 ans et 9 mois à taux plein, si vous justifiez de 164 trimestres.

Attention, l’âge légal de départ en retraite a évolué. Les mesures sont présentées dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012. Elles feront ensuite l’objet de décrets d’application suivies, éventuellement, par les régimes de retraite complémentaire.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

En ce qui concerne votre période de longue maladie. Seules les périodes sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations.

De plus, grâce au dispositif de l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), une mère ou un père qui cesse ou réduit son activité pour élever ses enfants peut avoir des trimestres de retraite validés, sous condition de ressources.

Il faut savoir que vos périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Vous pouvez contacter la caisse de retraite de la Sécurité sociale de votre département http://goo.gl/Fhdmo car seul le régime de base confirme l'âge de départ à la retraite en fonction de votre situation.
Ensuite, pour demander votre retraite de base, vous devez vous procurer le formulaire de « demande de retraite personnelle » 4 mois avant votre départ auprès d’un point d’accueil de la CNAV ou sur Internet.
Pour votre retraite complémentaire, contactez l'Arrco ou l'Agirc si vous êtes salarié du secteur privé ou l'Ircantec si vous avez travaillé dans le secteur public.

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.
Enfin sachez que vous n'êtes pas obligé de faire toutes vos demandes de retraite en même temps. Vous pouvez en effet choisir de liquider certains régimes et pas d'autres.

J'espère avoir répondu à vos attentes
Delphine G, expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos