LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Laëtitia

Laëtitia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Martine,

Vous êtes née en 1954 et compte tenu de la nouvelle réforme, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 7 mois à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Attention, l’âge légal de départ en retraite a évolué. Les mesures sont présentées dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012. Elles feront ensuite l’objet de décrets d’application suivies, éventuellement, par les régimes de retraite complémentaire.

Il faut savoir aussi, que l'âge auquel la retraite est attribuée automatiquement à taux plein, c'est à dire sans décote et ce, quel que soit votre durée d'assurance est à 67 ans.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

Vos enfants sont bien pris en considération.
Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

- La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

- La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant. 

Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein. Attention, les trimestres assimilés ne sont pas pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ en retraite anticipé c'est à dire avant l'âge légal de la retraite.
Un trimestre assimilé correspond à 50 jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de 4 trimestres assimilés par année civile.

Les périodes de chômage indemnisées permettent également d’acquérir des points auprès des régimes de retraites complémentaires AGIRC- ARRCO. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse complémentaire avant la rupture du contrat de travail.

Pour faire le point sur les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, vous pouvez  consulter votre relevé actualisé de points en ligne sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution à laquelle vous avez cotisé.
Si vous êtes cotisante Malakoff Médéric, vous pouvez y accéder via notre espace client TOUTM :
http://www.malakoffmederic.com/connexion-toutm


Bonne journée
Laëtitia, expert retraite

Commentaires

Réponse de Laëtitia

Laëtitia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Martine,

Vous êtes née en 1954 et compte tenu de la nouvelle réforme, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 7 mois à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Attention, l’âge légal de départ en retraite a évolué. Les mesures sont présentées dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012. Elles feront ensuite l’objet de décrets d’application suivies, éventuellement, par les régimes de retraite complémentaire.

Il faut savoir aussi, que l'âge auquel la retraite est attribuée automatiquement à taux plein, c'est à dire sans décote et ce, quel que soit votre durée d'assurance est à 67 ans.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

Vos enfants sont bien pris en considération.
Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

- La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

- La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant. 

Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein. Attention, les trimestres assimilés ne sont pas pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ en retraite anticipé c'est à dire avant l'âge légal de la retraite.
Un trimestre assimilé correspond à 50 jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de 4 trimestres assimilés par année civile.

Les périodes de chômage indemnisées permettent également d’acquérir des points auprès des régimes de retraites complémentaires AGIRC- ARRCO. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse complémentaire avant la rupture du contrat de travail.

Pour faire le point sur les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, vous pouvez  consulter votre relevé actualisé de points en ligne sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution à laquelle vous avez cotisé.
Si vous êtes cotisante Malakoff Médéric, vous pouvez y accéder via notre espace client TOUTM :
http://www.malakoffmederic.com/connexion-toutm


Bonne journée
Laëtitia, expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos