LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Régine,

Votre mari est né en 1957,compte tenu de la nouvelle réforme et de la réglementation actuelle, il peut prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Selon vos informations, il pourrait éventuellement partir en retraite anticipée selon deux dispositifs.

  • Soit au titre des carrières longues :

• 57 ans, pour cela il doit réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 16 ans (4 trimestres pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés et cotisés (susceptible d'évoluer).

• 59 ans et 8 mois, pour cela il doit réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 16 ans (4 trimestres pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 170 cotisés (susceptible d'évoluer).

• 60 ans, pour cela vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 18 ans (4 trimestres pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 166 cotisés (susceptible d'évoluer).

*Soit au titre de la pénibilité :

Dans le cadre de la retraite, depuis le 1er juillet 2011, il existe la retraite anticipée pour pénibilité (retraite à taux plein dès 60 ans et non cumulable avec une pension d'invalidité).
Par contre, il faut justifier d'une incapacité permanente d'au moins 10 % ou 20% liée au travail au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail et sous réserve de remplir certaines conditions, notamment celle d'avoir été exposé 17 ans à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels.
Cette condition de durée d'exposition se rapporte à trois types de facteurs : les contraintes physiques marquées (port de charges lourdes, postures pénibles), l'environnement agressif (bruit, température...) ou encore les rythmes de travail (travail de nuit, notamment). Les textes ne prévoient pas de seuil pour ces facteurs, laissant une marge d'appréciation aux commissions pluridisciplinaires qui examineront les dossiers des candidats.

Il faut savoir aussi qu'il existe un dispositif réservé aux conducteurs routiers de marchandises, déménagement et aux convoyeurs de fonds et valeurs. C'est le CFA (congé de fin d'activité).
Par contre, il est impacté par la réforme des retraites. Un accord a été signé, le 30 mai 2011, entre les partenaires sociaux et l’État.

Vous trouverez les conditions d’admission et le calcul de l’allocation (fiche informative à consulter http://cfdt-dhl.org/uploads/Pratique-Fongecfa-FicheInfo-C...).

De plus, il va recevoir une Estimation Individuelle Globale (EIG), les envois sont prévus entre septembre et décembre de cette année 2012.
Ce courrier est commun à l'ensemble de ses organismes de retraite obligatoire et résume les droits qu'il a obtenu tout au long de sa carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de sa retraite.

Ce document lui permettra de faire le point sur sa situation.

Bonne journée,
Déborah, expert retraite

Commentaires

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Régine,

Votre mari est né en 1957,compte tenu de la nouvelle réforme et de la réglementation actuelle, il peut prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Selon vos informations, il pourrait éventuellement partir en retraite anticipée selon deux dispositifs.

  • Soit au titre des carrières longues :

• 57 ans, pour cela il doit réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 16 ans (4 trimestres pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés et cotisés (susceptible d'évoluer).

• 59 ans et 8 mois, pour cela il doit réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 16 ans (4 trimestres pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 170 cotisés (susceptible d'évoluer).

• 60 ans, pour cela vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de ses 18 ans (4 trimestres pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 166 cotisés (susceptible d'évoluer).

*Soit au titre de la pénibilité :

Dans le cadre de la retraite, depuis le 1er juillet 2011, il existe la retraite anticipée pour pénibilité (retraite à taux plein dès 60 ans et non cumulable avec une pension d'invalidité).
Par contre, il faut justifier d'une incapacité permanente d'au moins 10 % ou 20% liée au travail au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail et sous réserve de remplir certaines conditions, notamment celle d'avoir été exposé 17 ans à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels.
Cette condition de durée d'exposition se rapporte à trois types de facteurs : les contraintes physiques marquées (port de charges lourdes, postures pénibles), l'environnement agressif (bruit, température...) ou encore les rythmes de travail (travail de nuit, notamment). Les textes ne prévoient pas de seuil pour ces facteurs, laissant une marge d'appréciation aux commissions pluridisciplinaires qui examineront les dossiers des candidats.

Il faut savoir aussi qu'il existe un dispositif réservé aux conducteurs routiers de marchandises, déménagement et aux convoyeurs de fonds et valeurs. C'est le CFA (congé de fin d'activité).
Par contre, il est impacté par la réforme des retraites. Un accord a été signé, le 30 mai 2011, entre les partenaires sociaux et l’État.

Vous trouverez les conditions d’admission et le calcul de l’allocation (fiche informative à consulter http://cfdt-dhl.org/uploads/Pratique-Fongecfa-FicheInfo-C...).

De plus, il va recevoir une Estimation Individuelle Globale (EIG), les envois sont prévus entre septembre et décembre de cette année 2012.
Ce courrier est commun à l'ensemble de ses organismes de retraite obligatoire et résume les droits qu'il a obtenu tout au long de sa carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de sa retraite.

Ce document lui permettra de faire le point sur sa situation.

Bonne journée,
Déborah, expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos