LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Françoise

Françoise

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

Depuis le 1er juillet 2011, il existe la retraite anticipée pour pénibilité (retraite à taux plein dès 60 ans et non cumulable avec une pension d'invalidité).
Par contre, il faut justifier d'une incapacité permanente d'au moins 10 % ou 20% liée au travail au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail et sous réserve de remplir certaines conditions, notamment celle d'avoir été exposé 17 ans à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels.
Cette condition de durée d'exposition se rapporte à trois types de facteurs : les contraintes physiques marquées (port de charges lourdes, postures pénibles), l'environnement agressif (bruit, température...) ou encore les rythmes de travail (travail de nuit, notamment). Les textes ne prévoient pas de seuil pour ces facteurs, laissant une marge d'appréciation aux commissions pluridisciplinaires qui examineront les dossiers des candidats.

Vous trouverez les conditions d’admission et le calcul de l’allocation (fiche informative à consulter http://cfdt-dhl.org/uploads/Pratique-Fongecfa-FicheInfo-C...).

Le service militaire est pris en compte dans le calcul de votre durée d'assurance. Si vous décidez de prendre une retraite anticipée, les périodes de service militaire seront considérées comme cotisées, dans la limite de quatre trimestres. Sous certaines conditions, certains régimes complémentaires attribuent des points gratuits de service militaire.

Vos enfants sont bien pris en considération.
Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

  • La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.
  • La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

Bonne continuation,
Françoise, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Françoise

Françoise

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

Depuis le 1er juillet 2011, il existe la retraite anticipée pour pénibilité (retraite à taux plein dès 60 ans et non cumulable avec une pension d'invalidité).
Par contre, il faut justifier d'une incapacité permanente d'au moins 10 % ou 20% liée au travail au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail et sous réserve de remplir certaines conditions, notamment celle d'avoir été exposé 17 ans à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels.
Cette condition de durée d'exposition se rapporte à trois types de facteurs : les contraintes physiques marquées (port de charges lourdes, postures pénibles), l'environnement agressif (bruit, température...) ou encore les rythmes de travail (travail de nuit, notamment). Les textes ne prévoient pas de seuil pour ces facteurs, laissant une marge d'appréciation aux commissions pluridisciplinaires qui examineront les dossiers des candidats.

Vous trouverez les conditions d’admission et le calcul de l’allocation (fiche informative à consulter http://cfdt-dhl.org/uploads/Pratique-Fongecfa-FicheInfo-C...).

Le service militaire est pris en compte dans le calcul de votre durée d'assurance. Si vous décidez de prendre une retraite anticipée, les périodes de service militaire seront considérées comme cotisées, dans la limite de quatre trimestres. Sous certaines conditions, certains régimes complémentaires attribuent des points gratuits de service militaire.

Vos enfants sont bien pris en considération.
Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

  • La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.
  • La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

Bonne continuation,
Françoise, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos