LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DelphineM
DelphineM

DelphineM

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Richard,

Vous êtes né en 1955 et compte tenu de la nouvelle réforme, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Mais attention, ce dispositif est applicable aux fonctionnaires appartenant à un corps de catégorie dit "sédentaire". Si vous faites partie de la catégorie dit "active", d'autres conditions s'appliquent.

Vous relevez d'un statut particulier et j'ai très peu d'éléments vous concernant, je ne peux malheureusement pas vous répondre plus précisément.
Par conséquent, je vous invite à faire un bilan de situation auprès du service des pensions du ministère ou établissement et régime dont vous dépendez.

En ce qui concerne la rémunération et les cotisations, l'apprentissage constitue un statut particulier :

  • Si vous étiez apprenti en lycée professionnel, vous étiez assimilé à un élève de l'enseignement secondaire et n'avez perçu aucune rémunération donnant lieu à versement de cotisation.
  • Dans les autres cas, la partie professionnelle (travail dans une entreprise, chez un artisan ou un commerçant) ne constitue qu'une part de l'activité de l'apprenti, le reste correspondant au temps de formation dans un établissement agréé. La rémunération évolue en fonction de l'âge de l'apprenti.
  • Aussi, cette période travaillée et, le cas échéant, les cotisations correspondantes ne permettent pas de valider quatre trimestres par an, notamment pour les apprentis les plus jeunes.

    Néanmoins, si vous constatez que votre relevé de carrière ne comporte aucune mention de votre période d'apprentissage, je vous conseille, de vous renseigner auprès de l'assurance retraite du régime général afin d'en savoir plus sur la possibilité de la faire valider. En effet, celles avant le 01/07/1972 peuvent être régularisées par des cotisations arriérées et compléter ainsi votre durée d’assurance. Ensuite votre organisme de retraite complémentaire pourra, sur la base du paiement des cotisations, procédé à la régularisation de votre relevé de carrière également.

    Les démarches à suivre sont indiquées via le site de l'assurance retraite http://goo.gl/vnDZz

    Bonne journée,
    Delphine M, expert retraite

Commentaires

Réponse de DelphineM
DelphineM

DelphineM

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Richard,

Vous êtes né en 1955 et compte tenu de la nouvelle réforme, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Mais attention, ce dispositif est applicable aux fonctionnaires appartenant à un corps de catégorie dit "sédentaire". Si vous faites partie de la catégorie dit "active", d'autres conditions s'appliquent.

Vous relevez d'un statut particulier et j'ai très peu d'éléments vous concernant, je ne peux malheureusement pas vous répondre plus précisément.
Par conséquent, je vous invite à faire un bilan de situation auprès du service des pensions du ministère ou établissement et régime dont vous dépendez.

En ce qui concerne la rémunération et les cotisations, l'apprentissage constitue un statut particulier :

  • Si vous étiez apprenti en lycée professionnel, vous étiez assimilé à un élève de l'enseignement secondaire et n'avez perçu aucune rémunération donnant lieu à versement de cotisation.
  • Dans les autres cas, la partie professionnelle (travail dans une entreprise, chez un artisan ou un commerçant) ne constitue qu'une part de l'activité de l'apprenti, le reste correspondant au temps de formation dans un établissement agréé. La rémunération évolue en fonction de l'âge de l'apprenti.
  • Aussi, cette période travaillée et, le cas échéant, les cotisations correspondantes ne permettent pas de valider quatre trimestres par an, notamment pour les apprentis les plus jeunes.

    Néanmoins, si vous constatez que votre relevé de carrière ne comporte aucune mention de votre période d'apprentissage, je vous conseille, de vous renseigner auprès de l'assurance retraite du régime général afin d'en savoir plus sur la possibilité de la faire valider. En effet, celles avant le 01/07/1972 peuvent être régularisées par des cotisations arriérées et compléter ainsi votre durée d’assurance. Ensuite votre organisme de retraite complémentaire pourra, sur la base du paiement des cotisations, procédé à la régularisation de votre relevé de carrière également.

    Les démarches à suivre sont indiquées via le site de l'assurance retraite http://goo.gl/vnDZz

    Bonne journée,
    Delphine M, expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos