LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Fatima
Fatima

Fatima

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrice,

Vous êtes né en 1952 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 60 ans et 9 mois, à taux plein, si vous justifiez de 164 trimestres validés.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

Il existe effectivement plusieurs dispositifs pour un départ anticipé, celui pour pénibilité ou travailleur handicapé.
Les conditions requises sont très complexes.

Je ne peux malheureusement statuer sur la décision prise par la CARSAT.

Il est difficile de vous conseiller concernant votre situation. Cependant, si vous avez des soucis avec un tiers vous pouvez faire appel à un médiateur. Il en existe dans différents domaines (médiateur judiciaire, médiateur familial, médiateur culturel, médiateur énergie, médiateur métier), il peut vous aider à trouver des solutions en fonction de votre situation.

L’assurance retraite vient de se doter d’un médiateur. Aujourd’hui, ce service gratuit est accessible dans les caisses de retraite implantées dans les régions : Centre, Languedoc-Roussillon, Nord-Picardie, Normandie et sera généralisé en 2013.

Tout assuré peut saisir le médiateur dès lors qu'il a déposé une réclamation écrite auprès de sa caisse de retraite et qu'il n'est pas satisfait de la réponse apportée (par ex : régularisation de trimestres). Dans les situations où l'assuré souhaite, non pas déposer une réclamation mais contester des droits qui lui ont été notifiés (par ex : désaccord sur le montant de sa pension), il ne peut faire appel au médiateur qu'après avoir saisi préalablement la commission de recours amiable de sa caisse de retraite et pris connaissance de sa décision.

Où écrire: Médiateur de l'Assurance retraite

  • Monsieur Claude PÉRINEL - 75951 Paris Cedex 19
  • par mail : mediateur@cnav.fr

Comment intervient le médiateur ?
Si la demande est recevable, le médiateur en accuse réception dans un délai de 15 jours et procède ensuite à l’examen du dossier. Il peut fournir aux assurés une explication concernant la décision prise par leur caisse de retraite et également émettre une recommandation à cette dernière pour le réexamen de leur demande. La décision finale relève toutefois de la responsabilité de la caisse de retraite. Dans tous les cas, l’assuré est informé des suites données à sa demande. Il faut savoir que le recours au médiateur n'interrompt pas le délai légal de deux mois pour saisir le tribunal des affaires de sécurité sociale.

Si vous n'avez pas gain de cause, vous pouvez également recourir au délégué du médiateur de la République qui règle à l'amiable les litiges opposant les particuliers aux administrations.
Avant de s'adresser à lui, il faut obligatoirement avoir effectué une première démarche auprès de l'administration mise en cause, demandant des explications ou contestant la décision. Pour le saisir, il suffit de prendre rendez-vous avec lui, directement ou par téléphone, dans une préfecture, une mairie ou une maison du droit et de la justice.

Bonne continuation
Fatima, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Commentaires

Réponse de Fatima
Fatima

Fatima

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrice,

Vous êtes né en 1952 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 60 ans et 9 mois, à taux plein, si vous justifiez de 164 trimestres validés.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

Il existe effectivement plusieurs dispositifs pour un départ anticipé, celui pour pénibilité ou travailleur handicapé.
Les conditions requises sont très complexes.

Je ne peux malheureusement statuer sur la décision prise par la CARSAT.

Il est difficile de vous conseiller concernant votre situation. Cependant, si vous avez des soucis avec un tiers vous pouvez faire appel à un médiateur. Il en existe dans différents domaines (médiateur judiciaire, médiateur familial, médiateur culturel, médiateur énergie, médiateur métier), il peut vous aider à trouver des solutions en fonction de votre situation.

L’assurance retraite vient de se doter d’un médiateur. Aujourd’hui, ce service gratuit est accessible dans les caisses de retraite implantées dans les régions : Centre, Languedoc-Roussillon, Nord-Picardie, Normandie et sera généralisé en 2013.

Tout assuré peut saisir le médiateur dès lors qu'il a déposé une réclamation écrite auprès de sa caisse de retraite et qu'il n'est pas satisfait de la réponse apportée (par ex : régularisation de trimestres). Dans les situations où l'assuré souhaite, non pas déposer une réclamation mais contester des droits qui lui ont été notifiés (par ex : désaccord sur le montant de sa pension), il ne peut faire appel au médiateur qu'après avoir saisi préalablement la commission de recours amiable de sa caisse de retraite et pris connaissance de sa décision.

Où écrire: Médiateur de l'Assurance retraite

  • Monsieur Claude PÉRINEL - 75951 Paris Cedex 19
  • par mail : mediateur@cnav.fr

Comment intervient le médiateur ?
Si la demande est recevable, le médiateur en accuse réception dans un délai de 15 jours et procède ensuite à l’examen du dossier. Il peut fournir aux assurés une explication concernant la décision prise par leur caisse de retraite et également émettre une recommandation à cette dernière pour le réexamen de leur demande. La décision finale relève toutefois de la responsabilité de la caisse de retraite. Dans tous les cas, l’assuré est informé des suites données à sa demande. Il faut savoir que le recours au médiateur n'interrompt pas le délai légal de deux mois pour saisir le tribunal des affaires de sécurité sociale.

Si vous n'avez pas gain de cause, vous pouvez également recourir au délégué du médiateur de la République qui règle à l'amiable les litiges opposant les particuliers aux administrations.
Avant de s'adresser à lui, il faut obligatoirement avoir effectué une première démarche auprès de l'administration mise en cause, demandant des explications ou contestant la décision. Pour le saisir, il suffit de prendre rendez-vous avec lui, directement ou par téléphone, dans une préfecture, une mairie ou une maison du droit et de la justice.

Bonne continuation
Fatima, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos