LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrick,

Vous êtes né en 1953 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Un départ anticipé à la retraite au titre des carrières longues ne peut être envisagé uniquement à condition que vous ayez commencé à travailler avant 18 ans, ce qui votre cas, en revanche il faut justifier d’une certaine durée d’assurance validée et cotisée, et d’un nombre minimal de trimestres en début de carrière.
Par exemple, pour partir à la retraite à compter de vos 60 ans, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 18 ans (4 dans l'année civile des 18 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 173 trimestres validés dont 165 cotisés.

En ce qui concerne vos périodes de longue maladie, elles sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an. Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Enfin et à priori, le dispositif annoncé récemment assouplirait les critères exigés pour bénéficier d'un départ anticipé au titre des carrières longues, et prendrait en compte des périodes supplémentaires retenus pour le calcul des trimestres cotisés pour les mères et les chômeurs.

Dans le premier cas, le décret permettrait un départ anticipé à 60 ans à taux plein en justifiant d’un nombre minimal de trimestres en début de carrière avant 18 ou 19 ans et d’une certaine durée d’assurance validée et cotisée.

Bien entendu, nous proposerons sur notre page des Experts, un éclairage sur cette nouvelle mesure et des réponses précises dès la publication du décret prévu fin juin.

A bientôt,

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Patrick,

Vous êtes né en 1953 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Un départ anticipé à la retraite au titre des carrières longues ne peut être envisagé uniquement à condition que vous ayez commencé à travailler avant 18 ans, ce qui votre cas, en revanche il faut justifier d’une certaine durée d’assurance validée et cotisée, et d’un nombre minimal de trimestres en début de carrière.
Par exemple, pour partir à la retraite à compter de vos 60 ans, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 18 ans (4 dans l'année civile des 18 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 173 trimestres validés dont 165 cotisés.

En ce qui concerne vos périodes de longue maladie, elles sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an. Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Enfin et à priori, le dispositif annoncé récemment assouplirait les critères exigés pour bénéficier d'un départ anticipé au titre des carrières longues, et prendrait en compte des périodes supplémentaires retenus pour le calcul des trimestres cotisés pour les mères et les chômeurs.

Dans le premier cas, le décret permettrait un départ anticipé à 60 ans à taux plein en justifiant d’un nombre minimal de trimestres en début de carrière avant 18 ou 19 ans et d’une certaine durée d’assurance validée et cotisée.

Bien entendu, nous proposerons sur notre page des Experts, un éclairage sur cette nouvelle mesure et des réponses précises dès la publication du décret prévu fin juin.

A bientôt,

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos