LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Isabelle,

A priori, le dispositif assouplirait les critères exigés pour bénéficier d'un départ anticipé au titre des carrières longues, et prendrait en compte des périodes supplémentaires retenus pour le calcul des trimestres cotisés pour les mères et les chômeurs.

Dans le premier cas, le décret permettrait un départ anticipé à 60 ans à taux plein en justifiant d’un nombre minimal de trimestres en début de carrière avant 18 ou 19 ans et d’une certaine durée d’assurance validée et cotisée.

Bien entendu, nous proposerons sur notre page des Experts, un éclairage sur cette nouvelle mesure et des réponses précises dès la publication du décret prévu fin juin.

En revanche et selon la règlementation actuelle, votre époux est né en 1957, compte tenu de la réforme 2010 et selon la réglementation actuelle, il peut prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Il a commencé à travailler jeune, il pourra surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues, vous pourriez partir à la retraite à différents âges :

• 57 ans. Pour cela, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés et cotisés (susceptible d'évoluer).

• 59 ans et 8 mois. Pour cela, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 170 cotisés (susceptible d'évoluer).

• ou à 60 ans. Pour cela, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 18 ans (4 dans l'année civile des 18 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 166 cotisés (susceptible d'évoluer).

Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, il peut :

• Si il est client Malakoff Médéric, demander un Relevé Individuel de Situation via son espace client TOUTM. Dans un souci de confidentialité, c'est un accès https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... nécessitant d'être connecté, c'est pourquoi il devra créer ou saisir son identifiants pour visualiser son contenu.

• Si vous il n'est pas client Malakoff Médéric, il peut consulter le même document sur Internet en ce connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco) à laquelle il a cotisé.

Bonne journée,

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Isabelle,

A priori, le dispositif assouplirait les critères exigés pour bénéficier d'un départ anticipé au titre des carrières longues, et prendrait en compte des périodes supplémentaires retenus pour le calcul des trimestres cotisés pour les mères et les chômeurs.

Dans le premier cas, le décret permettrait un départ anticipé à 60 ans à taux plein en justifiant d’un nombre minimal de trimestres en début de carrière avant 18 ou 19 ans et d’une certaine durée d’assurance validée et cotisée.

Bien entendu, nous proposerons sur notre page des Experts, un éclairage sur cette nouvelle mesure et des réponses précises dès la publication du décret prévu fin juin.

En revanche et selon la règlementation actuelle, votre époux est né en 1957, compte tenu de la réforme 2010 et selon la réglementation actuelle, il peut prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Il a commencé à travailler jeune, il pourra surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues, vous pourriez partir à la retraite à différents âges :

• 57 ans. Pour cela, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés et cotisés (susceptible d'évoluer).

• 59 ans et 8 mois. Pour cela, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 170 cotisés (susceptible d'évoluer).

• ou à 60 ans. Pour cela, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 18 ans (4 dans l'année civile des 18 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres validés dont 166 cotisés (susceptible d'évoluer).

Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, il peut :

• Si il est client Malakoff Médéric, demander un Relevé Individuel de Situation via son espace client TOUTM. Dans un souci de confidentialité, c'est un accès https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... nécessitant d'être connecté, c'est pourquoi il devra créer ou saisir son identifiants pour visualiser son contenu.

• Si vous il n'est pas client Malakoff Médéric, il peut consulter le même document sur Internet en ce connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco) à laquelle il a cotisé.

Bonne journée,

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos