Bienvenue sur la communauté des Experts Retraite

La communauté des Experts Retraite

La référence pour toutes vos questions retraite

Cette question a été résolue

retraite anticipée, risque amiante

Bonjour Madame, Monsieur, Je viens malheureusement d'apprendre qu'en 1987, j'ai travaillé dans un site chimique contaminé par l’amiante. Il s'agit du site de Rhone Poulenc à Pont de Claix, Isère. Ce site est classé dans l’arreté ministériel du 23 aout 2013. En dehors des allocations ATA, je voudrais savoir s'il y avait une possibilité de dédommagements par un départ anticipé à la retraite de 2 ans. Pourriez vous me communiquer la démarche à suivre ? Dans l'attente de vous lire, je vous remercie. Cordiales salutations Yves
  • Imprimer
  • Partager
Bonjour Yves, Les salariés et anciens salariés exposés au cours de leur vie professionnelle à l'inhalation de poussières d'amiante peuvent, sous certaines conditions, cesser leur activité dès 50 ans et percevoir une allocation de cessation anticipé d'activité (ATA) et jusqu'à ce qu’elles remplissent les conditions pour obtenir leur retraite à taux plein. S'ils ont obtenus le nombre de trimestres requis pour un départ en retraite à taux plein à 60 ans, l'allocation amiante est alors remplacée par la retraite personnelle. Sachez que seul le régime de base détermine la date de départ des assurés. C'est pourquoi, je conseille de vérifier votre situation au regard de ce dispositif auprès de l'assurance retraite http://www.lassuranceretraite.fr. Bonne soirée Nélia, Expert Retraite

Cet article vous a-t-il été utile ?

Oui 0

Non 0

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

x

Formulaire Étape 2/2

Merci, votre question a bien été transmise aux Experts Retraite !
Vous serez notifié(e) par email dès qu’un expert aura répondu à votre question.
🎉